Free : haut débit optique pour 29,99 euros, le bas débit gratuit

parvi paris ville numérique Free vient de donner de plus amples précisions sur son projet FTTH annoncé ce matin : l’investissement correspondra à un milliard d’euros d’ici 2012, financé par les liquidités et le cash flow libre généré par les activités existantes. La nouvelle qui intervient alors que Neuf Cegetel fête son entrée prochaine en Bourse, ne sera pas sans conséquences sur les marchés.

Les premières connexions FTTH devraient être desservies dès le premier semestre 2007, puis la proche banlieue sera concernée avant d’envisager un déploiement dans certains quartiers de villes de province (sans doute, les plus denses des villes les plus importantes). Selon nos informations, tout Paris devrait être « fibré » d’ici deux ans.

Pour l'agenda du  déploiement, Free précise cibler principalement les zones où la densité des détenteurs de Freebox est la plus importante. Spécialement, l’investissement se fera dans les zones où Free détient « plus de 15 % de pénétration sur le marché des lignes fixes (et non sur le marché du haut débit) ».

La Freebox HD est morte, vive la Freebox Optique,

La migration sera obligatoire, et surtout sans surcoût pour les abonnés Freebox, vers l’offre Freebox Optique. On annonce dès lors le remplacement du terminal ADSL 2+ de la Freebox HD (qui pourra servir à couvrir les zones non fibrées) par un nouveau boîtier Freebox Optique. « Le terminal TV de la Freebox HD restera quant à lui compatible avec cette offre. »

Le tarif est d’ores et déjà connu puisqu’il restera fixé à 29,99 euros par mois. On promet un débit de 50 Mbit/s, une offre de téléphonie illimitée vers les postes fixes en France et vers plusieurs destinations internationales, une offre de TV HD, et la mise à disposition du terminal Freebox Optique. Conformément au modèle bien rodé, des options payantes (bouquets, etc.) viendront compléter cette offre.

On signalera au passage le dossier du Journal du Freenaute consacré à cet évènement. Le site avait révélé l’existence d’une société PN (Paris Numérique ?) présidée par Xavier Niel et filiale à 100% de Free. Celle-ci aurait d’ores et déjà commencé à acheter des sites afin d’y placer ses NRO (Noeud de Raccordement Optique). Le JdF en dit également un peu plus sur la technologie FTTH EFM dite P2P sur laquelle repose ce projet en voie de concrétisation.

Le service universel gratuit : bas débit, téléphonie et TNT

Mieux encore, le FAI s’engage via la Fondation Free, sur la voie du service universel gratuit des télécommunications. Précisément, dans tous les immeubles fibrés, la fondation va fournir contre caution(moins de 100 euros)  un terminal optique donnant accès gratuitement à une ligne téléphonique sans abonnement, avec possibilité de passer les appels d’urgence et les appels vers les services sociaux, un accès à Internet bas débit (email + accès web) et le service d’antenne avec un accès aux chaînes gratuites de la TNT en qualité numérique.

Là encore, le projet sera d’abord concentré sur Paris avant un plus massif déploiement. « Il ne sera plus nécessaire pour les foyers de souscrire un abonnement téléphonique ni pour les immeubles de rémunérer un service antenne. » La Fondation sera dirigée par Jean Claude Michot, un ancien chercheur de Matracom et de Gandi notamment, et Xavier Niel lequel financera la Fondation sur ses propres fonds.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !