L'Unifab veut lutter contre les produits contrefaits sur eBay

eBay devra recruter des lutins pour vérifier chaque produit... 26

vuittonInternet n'est pas un lieu de non-droit. C'est en tout cas le message que devrait faire passer le mois prochain l'Unifab, l'Union des Fabricants, une association française luttant contre la contrefaçon. L'association, nous apprend l'agence anglaise Reuters, portera en effet plainte contre eBay, Yahoo et bien d'autres sites proposant des services de vente en ligne. Ces derniers sont accusés par l'Unifab de laisser des produits contrefaits se vendre sans aucune vérification, ce qui risque de faire grand bruit, en France mais aussi dans le monde. Des sites américains, mais aussi japonais (Rakuten) sont ainsi dans le viseur de l'Unifab.

Selon l'Unifab et son président, Marc Antoine Jamet, le développement d'internet serait allé de pair avec celui de la contrefaçon sur la toile. Monsieur Jamet, plus connu en tant que secrétaire général de LVMH, a ainsi affirmé sans préciser ses sources que la vente de produits contrefaits avait été multipliée par 25 depuis 2001. M. Jamet a d'ailleurs imagé son discours en annonçant ceci : « Il y a un continent qui fabrique les contrefaçons, la Chine, et il y a un continent qui les vend, internet ».

Outre ce cours de géographie, le président de l'Unifab a tenu à expliquer que les ventes sur internet étaient désormais prises au sérieux depuis trois ans. Des rencontres avec eBay ont ainsi été maintes fois organisées, mais la société américaine n'a semble-t-il pas fait assez d'efforts pour l'association française, puisqu'une plainte devrait être déposée en septembre prochain.

D'une valeur de 6 milliards d'euros selon l'Unifab, la contrefaçon en France représente donc une somme importante. Assez importante en tout cas pour que l'association fasse pression sur les femmes et hommes politiques afin qu'une loi oblige eBay et ses acolytes à être autant responsables que les vendeurs de produits contrefaits. De quoi avoir une sensation de déjà-vu...

Accusé de réagir a posteriori et non a priori, eBay est pourtant « parfaitement capable de contrôler son site » selon l'Unifab. Cette dernière enfonce le clou en précisant que la filiale de LVMH, Louis Vuitton, a comptabilisé rien que l'an dernier 340 pages eBay, vendant pas moins de 235 000 produits contrefaits.