Seagate bat des records : 119 millions de disques durs vendus

Par contre, Maxtor, lui, coûte bien cher. 50

Les sociétés spécialisées dans les disques durs ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Par exemple, les problèmes financiers de Maxtor lui ont valu un rachat par l'Américain Seagate, numéro un mondial des disques durs depuis un certain temps maintenant. Ce dernier a d'ailleurs publié il y a peu son dernier bilan, qu'il s'agisse de son dernier trimestre ou de son année fiscale 2006.

Afin donner plus d'intérêt à une actualité financière habituellement ennuyeuse, nous avons opté pour des graphiques, à savoir deux diagrammes en bâtons (ou en barres) et un diagramme circulaire (dit camembert). Les deux premiers vous montreront les différents chiffres d'affaires et bénéfices de la société cette année et l'année précédente. Quant au troisième, il vous permettra de connaître l'état du marché des disques durs de l'année dernière, en attendant celui de cette année qui devrait arriver d'ici quelques semaines.

Seagate Seagate
Seagate


Sachez que si Seagate affiche un très léger bénéfice de 7 millions de $ lors du dernier trimestre, l'acquisition de Maxtor y est pour beaucoup, Seagate devant largement dépasser les 200 millions de $ de bénéfice sans ce rachat. Autre information, l'Américain avait annoncé fièrement l'année dernière avoir vendu 98 millions de disques en un an. Aujourd'hui, Seagate annonce 119 millions de ventes pour son année fiscale 2006.

Notez qu'en 2004, Seagate avait annoncé pour le deuxième trimestre de cette année un léger chiffre d'affaires de 1,34 milliard de $, pour des pertes de 33 millions.