Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

L'Inde très critiquée pour les blogs et sites bloqués

Comme nous l’apprenions voilà deux jours, l’Inde a bloqué des milliers de blogs en essayant de bloquer un assortiment de 17 blogs et sites web. Les cibles concernées véhiculaient des messages religieux et virulents de haine, ce que le gouvernement a tenté de stopper en réponse aux attentats du 11 juillet qui ont fait 182 morts à Mumbai.

Le problème est que les milliers de sites qui ont été bloqués représentaient une source importante d’informations, et la décision indienne est très critiquée. La communauté globale des blogueurs s’est hérissée et le Committee to Protect Journalists, basé à New-York, ne cache pas non plus son avis sur la question. Le CPJ se joint d’ailleurs aux blogueurs pour demander au premier ministre indien, Manmohan Singh, de bien vouloir redonner l’accès aux sites perdus.

Le CPJ se dit « troublé » par le comportement du gouvernement indien, même s’il est aisé de comprendre la motivation qui se cache derrière l’action. Cependant, l’attitude de l’Inde et la disproportion de la réponse font ressembler le pays à la Chine plutôt qu’à une démocratie. Une attitude regrettable pour Joel Simon, directeur général du CPJ, car l’Inde est par tradition un pays où la liberté de la presse n’est pas une simple étiquette.

Les blogueurs et le CPJ demandent donc au premier ministre de clarifier la situation et une plus grande transparence dans les méthodes du gouvernement indien pour combattre la propagande haineuse sur le web. La solution la plus simple aurait probablement consisté à couper l’accès au web, mais les milliers de sites suspendus perturbent déjà, selon le CPJ, la bonne marche de l’information.
87 commentaires
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 14/01/19 à 15:38:57

Probablement avec la même efficacité habituelle. Qui a dit Louvois ?

Comme quoi on peut passer son temps à faire des « économies d'échelle » et se prendre des râteaux.

Édité par tmtisfree le 14/01/2019 à 15:41
Avatar de gouland Abonné
Avatar de goulandgouland- 14/01/19 à 15:49:40

Sur le principe, pourquoi pas ? D'autant qu'il y a des avantages pour les simples citoyens. Cependant, je m'inquiète de la capacité de l'état à mener un tel projet... :eeek2:

 

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 14/01/19 à 15:50:17

Si ça peut nettoyer les rues par chez moi ça ne serait pas si mal. Mais bon si ça a la même efficacité que le qt, quand je vois les fumés noir que je me prends parfois, je doutes que la poubelle ait passé le ct.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 14/01/19 à 15:53:33

darkbeast a écrit :

Si ça peut nettoyer les rues par chez moi ça ne serait pas si mal. Mais bon si ça a la même efficacité que le qt, quand je vois les fumés noir que je me prends parfois, je doutes que la poubelle ait passé le ct.

Le contrôle technique ne vérifiait jusqu'à présent, en pollution, que le taux de CO, pas les particules.
Le contrôle des particules fines (les fumées noires) est ajouté au nouveau contrôle technique à partir du 1er janvier 2019, donc les tacots à fumées noires seront écrémés au prochain passage.
Les giletistes sont d'ailleurs contre ce nouveau contrôle technique.

Avatar de mtaapc Abonné
Avatar de mtaapcmtaapc- 14/01/19 à 15:55:49

Vérification complémentaire qui a été repoussée suite au cramage de pneus et palettes intensif de nos ânes aussi jaunes dehors que dedans...

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 14/01/19 à 15:58:16

Ah, je n'avais pas fait gaffe qu'ils avaient obtenu gain de cause là-dessus aussi...

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 14/01/19 à 16:14:49

alex.d. a écrit :

Le contrôle technique ne vérifiait jusqu'à présent, en pollution, que le taux de CO, pas les particules.
Le contrôle des particules fines (les fumées noires) est ajouté au nouveau contrôle technique à partir du 1er janvier 2019, donc les tacots à fumées noires seront écrémés au prochain passage.
Les giletistes sont d'ailleurs contre ce nouveau contrôle technique.

ouais enfin vu le nuage noire que fait la bagnole, elle ne passe pas le controle.

Avatar de esver Abonné
Avatar de esveresver- 14/01/19 à 16:17:14

darkbeast a écrit :

ouais enfin vu le nuage noire que fait la bagnole, elle ne passe pas le controle.

Peut être qu'elle ne rejette pas beaucoup de particules fines mais de grosses particules pas fines du tout ;-) Donc passerai le contrôle ?

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 14/01/19 à 16:19:49

esver a écrit :

Peut être qu'elle ne rejette pas beaucoup de particules fines mais de grosses particules pas fines du tout ;-) Donc passerai le contrôle ?

La dernière fois pour te dire j'ai du m’arrêter sur le bord de la route tellement c’était épais et 5 minutes après ça ne s'était pas complétement dissipé.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 14/01/19 à 16:20:27

Dans le contrôle actuel, un nuage noir n'est pas éliminatoire. Il suffit qu'elle soit un peu ancienne pour être dans une tranche assez permissive pour le CO, et c'est bon, elle est en règle.
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9