La Vidéo à la demande (VoD) se porte très bien en France

FilmsAlors que les services Kiosque et Multivision sur le satellite ont connu des succès divers, la vidéo à la demande sur internet semble obtenir des résultats plus encourageants pour les chaînes de télévision et les fournisseurs d'accès à internet. Avec environ 2 millions de vidéos achetées lors de ces six derniers mois, uniquement en France, ce secteur fait recette, comme en témoigne les études de GfK et NPA Conseil. Ces dernières sont d'ailleurs basées sur douze grandes sociétés, à savoir les services des chaînes TF1, France Télévisions, Canal + (Canal Play), Arte (Arte VOD), M6 et TPS, mais aussi les enseignes Fnac et VirginMega, sans compter le FAI Free, l'Institut national de l'audiovisuel (INA), Orange, et Vodeo. Ce dernier n'a jamais été nommé dans nos colonnes, mais sachez qu'il propose de nombreux documentaires et reportages particulièrement intéressants.

A l'image de Vodeo, les services proposant autre chose que des films pullulent et n'ont pas fini de gagner des parts de marché. Ainsi, les documentaires mais surtout les séries sont et seront les grands succès de la Vidéo à la Demande de demain. Le meilleur exemple est le dernier en date, puisque TF1 a annoncé il y a quelques heures que la deuxième saison de sa série phare LOST (Les disparus) sera disponible sur internet juste après sa diffusion à la télévision, c'est à dire dès ce soir. Manque de publicité oblige, la version téléchargeable sera payante : 1,99 € l'épisode. Un euro supplémentaire vous sera demandé si vous souhaitez acheter les deux épisodes de la soirée immédiatement.

En France, d'après NPA Conseil, l'offre ne cesse de grandir. Par exemple, de 700 films en mars dernier, nous sommes passés à 900 films deux mois et demi plus tard à peine. Et cette frénésie est loin d'être terminée.

Reste que nous pouvons nous poser des questions sur ce type d'offre. L'exemple de la saison 2 de LOST est d'ailleurs typique : la plupart des internautes l'ont déjà vu (plus ou moins légalement), en VO sous-titré par ailleurs. Proposer une version payante, tardivement, en français, après être passée à la télévision gratuitement, et avec des restrictions importantes (formats, limitations dans le temps, qualités etc), n'est-il pas ubuesque ? Il serait intéressant de comptabiliser les ventes de cette série sur tf1vision.fr d'ici les prochains jours.

Proposer gratuitement la série, à l'image du Maitre du Zodiaque, aurait certainement intéressé plus d'un internaute, mais TF1 semble avoir opté pour une option différente.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !