L'édition allemande retire sa plainte contre Google

Sur conseil du juge... 11
bibliothèqueL'association des éditeurs de livres allemands vient d'abandonner ses poursuites contre Google, sur conseil du juge allemand en charge de l'affaire. Les éditeurs protestaient contre le projet de numérisation des livres pour alimenter sa grande bibliothèque numérique en ligne.

La Chambre spécialisée dans la propriété intellectuelle de la cour régionale de Hambourg a en effet indiqué aux éditeurs allemands que leur plainte n'aurait certainement aucune chance d'aboutir, explique Google.

L'association des éditeurs allemands contestait le droit de Google à numériser des livres protégés par le droit d'auteur, en offrant un bref extrait de l'oeuvre dans les pages de résultats du moteur de recherche. Pour ceux qui voudraient ensuite acheter le livre en question, Google enverrait alors le client vers un des sites de ventes disponibles en ligne.

Aux États-Unis, Google est poursuivi par le même type de plainte, de la part des éditeurs et écrivains du pays. Ces derniers expliquent que le géant du Net doit d'abord avoir la permission de l'auteur avant de numériser son livre dans sa base de données. Une décision de justice allemande n'ayant aucun incident sur cette poursuite américaine, le juge allemand a expliqué que l'affaire concerne surtout la loi nord-américaine, sans violer directement les règles allemandes.

Google en profite pour réaffirmer la détermination de son projet Google Books Library Project : « Google est passionné par cette numérisation de livres, que nous croyons bénéfique pour chacun en rendant la connaissance plus accessible » explique David Drummond.

Aux USA, plusieurs bibliothèques ont donné leur accord pour la numérisation de leur collection, certaines l'autorisent en revanche uniquement pour les ouvrages tombés dans le domaine public.