Après enquête, Apple approuve les usines Foxconn

25 heures par jour ? Ca fait une heure cadeau ! 46
D'après les déclarations de Foxconn, l'équipe d'Apple, envoyée en Chine pour enquêter sur les conditions de travail des ouvriers de ses fournisseurs, n'a constaté aucun problème sur les sites de fabrication de l'iPod.

Il y a quelques jours, le journal anglais Mail on Sunday avait publié un reportage exclusif de deux pages sur les usines chinoises chargées de fabriquer l'iPod, le lecteur portable d'Apple. L'article y dénonçait un environnement de travail insalubre et des employés sous-payés. Des conditions indignes de la Charte qu'Apple fait signer à ses fournisseurs tiers pour s'assurer de la « propreté » des lignes de production de ses engins.

Shenzhen
Centre de Shenzhen, province de Guangdong.

Un porte-parole de Foxconn, Li Zong, ajoute à China CSR que l'organisation complexe des salaires chez Foxconn a causé une incompréhension de l'auteur de l'article. Selon lui, le fabricant taïwanais paye bien ses employés en accord avec les minima fixés par le gouvernement local de Shenzhen.

Mais d'après les sources des journalistes de China CSR, Foxconn ferait néanmoins travailler ses employés chinois 80 heures de plus par mois, une pratique qui violerait alors le droit du travail Chinois. La somme maximale d'heures supplémentaires admises en Chine est de 36 heures par mois, pas plus.

Mais selon Foxconn, les enquêteurs d'Apple envoyés sur le site en question (l'usine de Longhua) n'ont absolument rien trouvé à redire. Foxconn avait déjà rigoureusement démenti toute cette affaire, dans une réponse officielle au Mail on Sunday. On attendra maintenant le rapport officiel des enquêteurs de la firme américaine de Cupertino...