Un tiers des Européens sans connaissances en informatique

Maman, c'est pour toi 227
Le mythe de la société de l'information, avec des e-citoyens ultra calés en informatique ne se construit pas en un jour. Selon la Commission européenne, « plus d'un tiers de la population de l’Union n'a pas de connaissances de base en informatique ». le constat ressort d’une étude (*) menée par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes. Il s’agissait de déterminer à l’aide de ces quelques questions posées à des personnes de tout âge, leurs aptitudes dans le secteur informatique :
  • Utilisation de la souris pour lancer des programmes tels qu'un navigateur Internet ou un traitement de texte;
  • Copie ou déplacement de fichiers ou de répertoires;
  • utilisation des fonctions copier-coller pour reproduire ou déplacer des informations dans un document;
  • Utilisation des formules arithmétiques de base (addition, soustraction, multiplication et division) dans un tableur;
  • Compression de fichiers;
  • Ecriture d’un programme informatique au moyen d’un langage de programmation spécialisé.
Résultats ? en 2005, 37% des personnes âgées de 16 à 74 ans n’ont aucune connaissance de base en informatique. Un pourcentage légèrement plus élevé pour les femmes (39%) que pour les hommes (34%). Les différences sont importantes selon les pays, les âges et le niveau d’étude.

Carton rouge pour la Grèce
Les chiffres les moins bons sont en Grèce (65% n’ont aucune connaissance), en Italie (59%), en Hongrie (57%), à Chypre et au Portugal (54% chacun), ainsi qu'en Lituanie (53%). Plus au nord, c’est l’inverse : moins d'un quart de la population était dans ce cas au Danemark (10%), en Suède (11%), au Luxembourg (20%), en Allemagne (21%) et au Royaume-Uni (25%).

Les personnes de plus de 55 ans sont les plus mal loties puisqu’en moyenne 2/3 des 55-74 ans n’ont aucune connaissance en informatique (27% au Danemark et en Suède à 93% en Grèce). Dans l'UE25, 29% des 25-54 ans n'avaient aucune connaissance de base en informatique, 17% avaient un faible niveau de compétences, 29% un niveau moyen et 25% un niveau élevé, selon le nombre de réponses cochées.

tableau compétences europe

Le remède par l’instruction
En matière de catégories socioprofessionnelles, les personnes en recherche d’emploi sont celles qui possèdent les moins bonnes connaissances en informatique. Le niveau d’instruction joue cependant pleinement pour gommer ces différences. Seulement 11% des personnes ayant un niveau d'instruction élevé n'avaient pas de connaissances informatiques de base. « Ce chiffre variant de 2% en Suède à 24% en Estonie, tandis que 41% déclaraient posséder un niveau élevé de connaissances » précise l’étude.

(*) Les données ne sont pas disponibles pour la Belgique, la République tchèque, l'Espagne, la France, l'Irlande, Malte, les Pays-Bas et la Finlande.