A propos de l'utilisation de la mémoire Flash sous Vista

Non non Gordon, rentre chez toi 78
Nous en avons parlé à quelques reprises et le dossier que nous avons consacré à Vista le détaille un peu plus : le prochain système d’exploitation pourra utiliser la mémoire flash sous plusieurs formes pour accélérer la vitesse globale de la machine. On ne parlera pas ici de la mémoire intégrée aux disques durs (modèles « hybrides ») pour se concentrer davantage sur les clés USB.

La technologie, nommée ReadyBoost, permet donc d’accélérer l’exécution générale du système en stockant sur mémoire flash les fichiers les plus utilisés ou pour répondre à des besoins ponctuels. Bien entendu, pour que la technologie soit efficace, il faut que la clé ait tout de même des performances honorables, et plus précisément, d’après le blog de Tom Archer :
  • Une vitesse de lecture aléatoire des blocs de 4ko supérieure à 3.5Mo/s
  • Une vitesse d’écriture aléatoire des blocs de 512ko supérieure à 2.5Mo/s
Ces vitesses n’ont rien d’extraordinaires, mais elles pourraient être difficilement atteintes sur certaines clés bas de gamme. Globalement, il faudra compter un minimum de 64Mo d’espace libre sur la clé qui devra elle-même, mais on s’en doutait, être en USB 2.0. Les performances varient en fonction de la taille réservée sur la clé, qui reste paramétrable dans les propriétés du périphérique sous Vista. Selon plusieurs tâtonnements, la taille optimale semble être de 431Mo, mais ces valeurs sont susceptibles de changer d’ici à la version finale.