Apple ferme son développement logiciel en Inde

Les Indiens déjà trop chers ? 37
Apple ouvrait une branche logicielle à Bangalore, en Inde, il y a tout juste un mois. La firme semble maintenant avoir changé d'avis.

Apple devait employer 600 ingénieurs indiens dans ses nouveaux locaux de Bangalore, afin de développer de nouveaux programmes pour son système d'exploitation. La ville indienne compte la plus grosse concentration de programmeurs du pays, avec une main d'oeuvre abondante et très bon marché par rapport aux travailleurs américains ou européens. Mais Apple souhaite s'installer autre part.

D'après l'India Times, Apple a affirmé vouloir reconsidérer ses activités de développement, en décidant de garder la majeure partie du développement aux États-Unis. D'après les employés de Bangalore, Apple aurait voulu rester discret quant à cette fermeture. Certains programmeurs indiens, qui devaient terminer leur formation aux USA, ont déjà vu leur voyage annulé, Apple souhaitant en rester là.

« Tout a commencé comme un rêve. Nous n'étions pas du tout prévenus. Ils nous ont seulement dit que l'activité reviendrait maintenant aux USA » explique un employé. Le 17 avril, Apple ouvrait son centre, le 15 mai, les responsables affirmaient encore aux employés sa satisfaction quant à la force de travail indienne, précise le même témoin.

Les 600 nouveaux emplois prévus tombent donc à l'eau, mais Apple garde tout de même une équipe de 25 personnes sur site, chargées du marketing et de la vente dans la région. Les 30 employés déjà recrutés seront donc licenciés, et recevront deux mois de salaire en guise d'indemnités.