Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Epilogue dans l'affaire des rootkits Sony BMG

Le sombre épisode dit des Rootkits vient enfin de se refermer pour Sony, judiciairement parlant en tout cas Pour rappel, Mark Russinovich, informaticien de Sysinternals.com, démontrait en 2005 comment Sony utilisait des rootkits pour contrôler le verrouillage de ses CD. Un procédé quelque peu hasardeux, déjà utilisé par des pirates et pouvant provoquer des plantages sérieux, voire offrir un pont pour des attaques sur la machine hôte. Un comble pour un procédé destiné à assurer la sécurité des droits. Plus de cinq millions de CD musicaux furent vendus, complexifiant un peu plus la situation d’autant que le verrou souffrait d’une faille de sécurité. Comme à chaque fois, en face d’un problème d’ampleur aux Etats-Unis, Sony BMG se voyait attaqué par une action collective (class action). C’est donc cette action qui vient de trouver sa conclusion.

sony rootkits

Suite à l'accord de la justice américaine, tous les acheteurs nationaux pourront recevoir un CD non protégé, en sus de pistes librement téléchargeables et quelques dollars de compensation (7,5$ selon la protection concernée). Les CD musicaux concernés par l’accord sont listés sur cette page : Art Blakey, Alicia Keys, Britney Spears, Celine Dion, Dido, les Foo Fighters, ou Gerry Mulligan sont quelques-uns des artistes concernés (toujours outre-Atlantique). Outre les droits des consommateurs à l’échelon individuel, c’est surtout l’image des verrous qui aura souffert dans cette affaire. L’Electronic Frontier Foundation, par la voix de sa directrice juridique Cindy Cohn, estime qu’un message fort a été envoyé à Sony BMG et autres labels : « Réfléchissez à deux fois avent d’enfermer les pistes audio dans un système DRM. »

Le site de défense des libertés individuelles a mis en place une page complète pour accompagner les requêtes d’indemnisation. Le système de la class action semble décidemment le moyen idéal pour assurer ce genre de combat. Rapelons qu'une proposition de loi vise justement à instituer en droit français, le système de la class action, mais le texte est toujours en discussion au Sénat.
61 commentaires
Avatar de L3 G33K INpactien
Avatar de L3 G33KL3 G33K- 12/01/18 à 09:16:36

Coller un logo "radiowave free" avec un aimant et des petits éclairs sur un appareil qui fonctionne par une onde électromagnétique, fallait oser :transpi:

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 12/01/18 à 09:24:21

NXI a écrit :

Face à cet argument, nous lui rappelons que la lumière est aussi une onde. Il se reprend alors en indiquant que nous avons évidemment raison avant de préciser que « le LiFi n'émet pas d'ondes radio ». Qui ne tente rien...
[...]
Un discours marketing difficile à accepter puisqu'il ne repose sur rien de concret et se contente tant de jouer avec les peurs de personnes parfois en détresse sur ces questions.

Merci.
:inpactitude:

L3 G33K a écrit :

Coller un logo "radiowave free" avec un aimant et des petits éclairs sur un appareil qui fonctionne par une onde électromagnétique, fallait oser :transpi:

J'avais loupé ça, en effet Maxwell s'en retourne dans sa tombe.
(James Maxwell, le scientifique, pas le fabricant de café ;-) )

Wikipedia indique dans les premières lignes :
« Il est également célèbre pour avoir interprété, dans un article en quatre parties publié dans Philosophical Magazine intitulé On Physical Lines of Force, la lumière comme étant un phénomène électromagnétique en s'appuyant sur les travaux de Michael Faraday. Il a notamment démontré que les champs électriques et magnétiques se propagent dans l'espace sous la forme d'une onde et à la vitesse de la lumière. »

Édité par OlivierJ le 12/01/2018 à 09:27
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Quelle différence entre le LiFi et l'infrarouge ?  Si on n'est trop éloigné ou si quelqu'un passe ou reste devant le cône lumineux, la connexion peut-elle s'interrompre ?

Et si on place des miroirs partout dans la pièce, est-ce que la connexion est meilleure ?

Avatar de regaber Abonné
Avatar de regaberregaber- 12/01/18 à 09:35:59

Quitte à être parano autant tout faire en ethernet franchement...

Avatar de PtiDidi Abonné
Avatar de PtiDidiPtiDidi- 12/01/18 à 09:37:27

joma74fr a écrit :

Quelle différence entre le LiFi et l'infrarouge ?  Si on n'est trop éloigné ou si quelqu'un passe ou reste devant le cône lumineux, la connexion peut-elle s'interrompre ?

Pas de différence entre les deux apparement
Pas de certitude, mais je dirais que oui..

Et si on place des miroirs partout dans la pièce, est-ce que la connexion est meilleure ?
Hum.. ya moyen de recevoir le même paquet pleins de fois (les écho dus au mirroir) et de saturer le recepteur, mais encore une fois pas de certitude

Édité par PtiDidi le 12/01/2018 à 09:38
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

"Oledcomm communique d'ailleurs largement sur ce point afin de tenter de se démarquer du Wi-Fi et espère certainement attirer ceux qui tentent de limiter au maximum leur exposition aux ondes, qui ont parfois mauvaise presse et perturberaient certains. Un discours marketing difficile à accepter puisqu'il ne repose sur rien de concret et se contente tant de jouer avec les peurs de personnes parfois en détresse sur ces questions."
 (article Next inpact)
 
Dans un sens, je comprends cet argument marketing : l'onde lumineuse semble plus sujette aux perturbations dues à des obstacles physiques (comme écrit dans l'article) et, sauf erreur de ma part, semble ne pas perturber les appareils électroniques à proximité (un câble fibre optique ne rayonne pas, contrairement à un câble téléphonique ou électrique). D'aucun me diront que c'est totalement stupide puisque c'est psychologique ou irrationnel, je répondrais simplement que la vie est un peu plus complexe que ça.
 
En tout cas, je comprends que ça rassure des gens (moi y compris, dans une certaine mesure puisque j'apprécie la sobriété d'une offre que ce soit d'un point de vue technique que commercial) de pouvoir isoler dans une pièce le rayonnement a contrario des ondes Wifi qui sont envahissantes (notamment lorsqu'on habite dans un immeuble avec des dizaines de sources wifi qui peuvent potentiellement interférer entre elles et sembler polluer inutilement l'espace de vie). J'imagine facilement que l'argument marketing peut intéresser une partie du public.

Édité par joma74fr le 12/01/2018 à 09:42
Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 12/01/18 à 09:40:46

joma74fr a écrit :

Quelle différence entre le LiFi et l'infrarouge ?

Le LiFi est censé utiliser de la lumière, après ça dépend entre quelles fréquences (ou longueurs d'onde) on classifie la lumière ; si je ne dis pas de bêtise on considère l'infrarouge et les UV comme de la lumière, encore que la limite entre d'un côté les infrarouges et les ondes radios et de l'autre entre les UV et les rayons X n'est pas nette, le choix est un peu arbitraire.
Ici c'est de l'infrarouge proche donc de la lumière visible (on peut d'ailleurs la capter avec un capteur photo de mobile ou de reflex).

joma74fr a écrit :

Si on n'est trop éloigné ou si quelqu'un passe ou reste devant le cône lumineux, la connexion peut-elle s'interrompre ?
Et si on place des miroirs partout dans la pièce, est-ce que la connexion est meilleure ?

Pas forcément d'interruption, car la lumière se diffuse, mais ça affaiblit le signal donc probablement le débit.
Des miroirs (ou des murs vus comme réfléchissants à 900 nm) doivent aider.

Édité par OlivierJ le 12/01/2018 à 09:42
Avatar de Lasout Abonné
Avatar de LasoutLasout- 12/01/18 à 09:41:36

joma74fr a écrit :

« Oledcomm communique d'ailleurs largement sur ce point afin de tenter de
se démarquer du Wi-Fi et espère certainement attirer ceux qui tentent de
limiter au maximum leur exposition aux ondes, qui ont parfois mauvaise
presse et perturberaient certains. Un discours marketing difficile à
accepter puisqu'il ne repose sur rien de concret et se contente tant de
jouer avec les peurs de personnes parfois en détresse sur ces questions. »
 (article Next inpact)
 
Dans un sens, je comprends cet argument marketing : l'onde lumineuse semble plus sujette aux perturbations dues à des obstacles physiques (comme écrit dans l'article) et, sauf erreur de ma part, semble ne pas perturber les appareils électroniques à proximité (un câble fibre optique ne rayonne pas, contrairement à un câble téléphonique ou électrique). D'aucun me diront que c'est totalement stupide puisque c'est psychologique ou irrationnel, je répondrais simplement que la vie est un peu plus complexe que ça.
 
En tout cas, je comprends que ça rassure des gens (moi y compris dans une certaine mesure puisque j'apprécie la sobriété d'une offre que ce soit d'un point de vue technique que commercial) de pouvoir isoler dans une pièce le rayonnement a contrario des ondes Wifi qui sont envahissantes (notamment lorsqu'on habite dans un immeuble avec des dizaines de sources wifi qui peuvent potentiellement interférer entre elles et sembler polluer inutilement l'espace de vie). J'imagine facilement que l'argument marketing peut intéresser une partie du public.

D'un point de vue marketing, évidemment l'argument se comprend.
Il n'en reste pas moins fallacieux et malhonnête.
Quant aux effets des différentes ondes électromagnétiques sur la santé, si ceux du WiFi, GSM, FM, radars, etc restent à démontrer; ceux de la lumière (au moins une partie) sont clairement avérés (perturbation des rythmes circadiens notamment).
Alors certes, l'infrarouge on le voit pas, et il ne représente pas à proprement parler une source de pollution lumineuse, mais vu comme leur comm' est anti-scientifique autant aller au bout du bullshit.

Édité par Lasout le 12/01/2018 à 09:45
Avatar de Silly_INpact Abonné
Avatar de Silly_INpactSilly_INpact- 12/01/18 à 09:41:54

Wahou! Le gars a ré-inventé la transmission par infra-rouge! Quel génie! :transpi:

Avatar de PtiDidi Abonné
Avatar de PtiDidiPtiDidi- 12/01/18 à 09:43:38

Ouais mais faut un adaptateur Ethernet pour la tablette > pour Lifi aussi
Ouais mais faut être à un endroit précis pour être proche de la prise > pour Lifi faut être sous la limuère
Ouais mais ya pas besoin de mot de passe pour Lifi > pour Ethernet aussi, et c'est secure

J'avoue ne pas être très convaincu non plus :D
Surtout que le market dit "plusieurs centaines de Gb/s par émetteur" alors que dans les faits, au récepteur c'est 50Mb/s..
Alors c'est pas un mensonge, si ya 40 récepteurs, l'émetteur fournit peut être les 200Gb/s mais bon..

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7