Dissident chinois condamné : Yahoo! encore impliqué

Pas glop 92
Reporters Sans Frontières affirme sur son site posséder la confirmation d’une troisième affaire Yahoo en Chine. Selon l’organisme, le verdict du cyberdissident Jiang Lijun mentionne clairement la collaboration de l’entreprise américaine avec la justice chinoise. Jiang Lijun avait été condamné à quatre ans de prison, en novembre 2003. On lui reprochait des articles en faveur de la démocratie publiés sur internet.

RSF« Ce document indique que Yahoo! a aidé la police chinoise à identifier le cyberdissident. C’est le troisième cas, après ceux de Shi Tao et de Li Zhi, pour lequel la collaboration de l’entreprise américaine est prouvée » indique RSF. L’organisme de défense des libertés civiles s’est rendu voilà quelques jours au siège de Yahoo US pour leur demander de retirer leurs serveurs d’e-mail de Chine, seul moyen d’éviter de participer à la répression qui sévit contre les journalistes et les démocrates. « Nous espérons que ce géant d’Internet ne va pas, comme chaque fois qu’il est interrogé sur la question, se cacher derrière son partenaire local, Alibaba, pour justifier sa conduite. Quel que soit le contrat passé avec ce partenaire, c’est bien sous la marque Yahoo! qu’est commercialisé leur service d’e-mail. », a déclaré Reporters Sans Frontières.

Selon le verdict en possession de RSF, Yahoo! Hong Kong a confirmé que le compte e-mail du prévenu était utilisé par Jiang Lijun mais encore par un autre militant démocrate, Li Yibing. « Dans son paragraphe intitulé "preuves physiques et écrites", le document stipule par ailleurs qu’une "déclaration" datant du 25 septembre 2002 a été retrouvée dans le dossier "brouillons" de cette boîte mail, sans préciser toutefois si cette information a été fournie par l’entreprise californienne. En effet, les codes d’accès à cette messagerie électronique auraient aussi pu être donnés par Li Yibing, soupçonné d’avoir joué un rôle d’informateur de la police dans cette affaire. »

Reporters Sans Frontières a fourni à Yahoo US une vidéo du frère de Li Zhi qui dénonce la collaboration dans ce dossier de l’entreprise (voir la page, en bas). « Cette rencontre n’a toutefois débouché sur aucune avancée concrète. »