Recommandations officielles des PC "Vista ready"

Allons-y pour une nouvelle tournée de trolls 95
L’actualité concernant Vista continue de s’accumuler tandis que le système a été replacé de manière, normalement, définitive en janvier 2007. Le sujet a fait couler des litres d’encre (même virtuelle), et même si le système n’est pas encore là, beaucoup se posent la question légitime de ce que demandera concrètement Vista en termes de ressources techniques.

Au risque d’en surprendre beaucoup, un système moderne demande une machine moderne, mais reste à savoir ce que l’on entend par moderne. Qu’il s’agisse de Windows, de MacOS X ou de Linux (dans la majorité des distributions), les conditions d’exploitation sont pour ainsi dire limites si l’on se sert d’une configuration matérielle contenant 128Mo de mémoire vive par exemple. Si les systèmes modernes apportent d’indéniables avantages en termes d’utilisation et de confort lié aux fonctions proposées, ils consomment également plus de ressources de par l’intégration de processus résidents.

Vista ne fera pas exception à cette règle et bien qu’il soit légèrement plus gourmand que Windows XP, il ne gère pas le matériel du tout de la même manière. Ainsi, si globalement le futur Windows peut tout à fait fonctionner avec 512Mo de mémoire vive, l’ajout de barrettes de RAM lui procurera une hausse significative des performances puisqu’il exploite véritablement la mémoire libre pour accélérer tout ce qui peut l’être.

Voici donc les pré-requis matériels pour recevoir l’agrément « Vista ready » :
  • Un processeur moderne (un Athlon 800MHz n’est pas un processeur moderne)
  • 512Mo de mémoire vive
  • Une carte DirectX 9
Précisons immédiatement que la carte DirectX 9 n’est nécessaire que dans le cas où l’utilisateur souhaite utiliser Aero. La quantité de mémoire accompagnant le GPU dépend en fait de la surface de l’écran à composer :
  • 64Mo pour des résolutions allant jusqu'à 1280 x 1024
  • 128Mo pour des résolutions supérieures à 1280 x 1024 et jusqu’à 1920 x 1200 (résolution des écrans 16/10e 23 et 24 pouces)
  • 256Mo pour toutes les résolutions supérieures à 1920 x 1200
L’expérience graphique dépend également de la présence d’un pilote VDDM pour la carte graphique et dans ce cas, nous nous trouvons sous la coupe du bon vouloir des constructeurs de solutions graphiques. Si le GMA950 d’Intel possède déjà un pilote VDDM par exemple intégré depuis la build 5308 de Vista, ce n’est pas le cas du GMA900 qui équipe pourtant bon nombre d’ordinateurs portables. Est-ce qu’Intel développera un pilote pour son GPU ? Mystère, car appliqué aux constructeurs ATI et NVIDIA, le cas mérite d’être posé : ces sociétés ne vont-elles pas en profiter pour privilégier les modèles plus puissants pour augmenter leurs ventes ?


Aero n’est en rien indispensable dans l’utilisation quotidienne de Vista mais l’activation de la composition a un avantage certain en termes d’occupation CPU puisque ce dernier se retrouve pratiquement débarrassé de l’affichage, sans compter un certain plaisir visuel apporté par tous les effets transitoires.

La configuration donnée plus haut n’est en rien excessive, et l’on ne parle pas ici de configuration « minimum », mais bel et bien d’une configuration permettant de faire fonctionner le système de manière convenable. Comme tous les systèmes d’exploitation, une machine plus puissante améliorera l’expérience et le confort, mais elle n’est en rien obligatoire.