Vista sur les Mac : très difficile

Plus efficace que Titanic 423
Il semblerait que les utilisateurs qui espéraient pouvoir installer Vista sur les MacBook ou les nouveaux iMac équipés de processeurs Intel vont être déçus. Il y a plusieurs raisons à cela, et tout tient à un mélange de décisions prises à la fois par Apple et par Microsoft.

Premièrement, il y a le choix du géant de Redmond de ne pas inclure le support de l’EFI dans Vista. La raison principale est tout simplement le manque d’implémentation de cette technologie dans les machines actuelles et le peu de configurations sur lesquelles Microsoft pourrait travailler.

Deuxièmement, pour viser l’installation sur un Mac, il faut donc que Vista gère l’EFI, ce qui ne sera pas le cas. Les EFI incluent des fonctions pour gérer l’ensemble du matériel, notamment les plus anciens, ce qui doit être absolument le cas dans le monde des PC en général : il faut pouvoir installer ce que l’on veut, quand on veut. Mais ce qui rend encore plus difficile l’installation potentielle de Vista sur un Mac, c’est la suppression d’une partie du support matériel au sein des nouvelles machines marquées du sceau de la pomme.

En fait, du côté de chez Microsoft, l’EFI sera bien géré, mais uniquement pour la version serveur de Vista, qui n’a pour l’instant toujours pas de nom commercial. A priori, la version 64 bits de Vista devrait également gérer l’EFI, mais là encore, point de salut : on ne peut installer une version 64 bits d’un système d’exploitation sur un processeur 32 bits, et tel est le cas du Core Duo.