Origami : détails et entretien avec Otto Berkes de Microsoft

Tout ce qu'il y a à savoir sur l'Origami 160
origami microsoft Nous avons réussi à arracher un entretien avec le responsable de la division mobile de Microsoft, Otto Berkes, surpris en pleine collation de midi. Voici donc plein d'infos sur l'Origami de Microsoft, un projet qui ne sera désormais plus si mystérieux.

Ce matin, Intel présentait les plateformes UMPC en partenariat Bill Mitchell de Microsoft, sans faire référence une seule fois au projet Origami, et pour cause. Le Projet Origami ne désigne en fait pas ces nouvelles plateformes entre le Tablet PC et le PDA, mais l'intention de Microsoft de transposer son environnement Windows sur ces nouvelles plateformes, qui « restent avant tout des PC » précise bien Otto.

Tout dépendra de « l'évolution du matériel » selon Microsoft, qui affirme que ces plateformes sont un "premier jet" et que tout évoluera ensuite en fonction des performances des futurs composants électroniques. Pour l'instant, le modèle qui nous a été présenté est un Samsung, doté d'un Celeron M (une version du Pentium M avec moins de cache L2), d'un chipset Intel avec circuit graphique intégré GMA950, d'une puce WiFi Intel (802.11b/g), d'un circuit BlueTooth. Cet engin, comme les autres, sera même capable du GPRS (sans-fil sur réseau téléphonique GSM) en option. A noter que cet UMPC Samsung utilise un petit ventilateur pour refroidir le processeur, on passera au passif quand les puces en seront capables. Question stockage, cet UMPC Samsung est doté d'un disque dur 1,8 pouce, d'un lecteur de carte Compact Flash, et de deux ports USB 2.0.

origami microsoft origami microsoft

origami microsoft origami microsoft

Du côté du logiciel, c'est WIndows XP dit "Origami" qui fait tourner la bête, avec la possibilité d'afficher une interface simplifiée, particulièrement adaptée à son écran tactile. Un genre d'interface Media Center, mais pour UMPC. Pour le reste, il est possible d'utiliser XP comme sur son PC de bureau. Pour contrôler le tout, on aura droit à une interface permettant d'écrire à la main avec le stylet de l'UMPC, d'envoyer des mails manuscrits à la manière de ce qui se fait déjà avec MSN Messenger, ou d'afficher un clavier virtuel sur l'écran. Mieux encore, Microsoft a mis au point une "Thumb Interface" pour contrôler l'UMPC avec les deux pouces, système particulièrement bien pensé.

origami microsoft origami microsoft

Chez Microsoft donc, il n'y a pas de conditions particulièrement strictes par rapport au matériel à utiliser pour ces nouvelles plateformes. Toutes les marques, et pas seulement Intel, sont les bienvenues. Otto a notamment fait allusion au CPU mobile de chez VIA, le C7-M, et répond positivement à l'intégration possible de processeurs mobiles AMD. On notera seulement deux conditions à respecter, un écran d'une diagonale maximum de 7 pouces, et un matériel dont les pilotes respectent la norme WHQL. Le Samsung qui nous a été présenté est actuellement certifié DirectX 8, il sera ensuite parfaitement possible que les prochains matériels évolueront vers Direct X 9 et 10 à l'avenir.

origami microsoft origami microsoft origami microsoft origami microsoft

Justement, ces UMPC tourneront à l'avenir sous une version mobile de WIndows Vista (voir notre dossier Vista), on pourra même charger ce Windows Vista sur l'actuel Samsung présenté ici.

Le projet s'inscrit donc dans le long terme, en fonction des évolutions matérielles. Microsoft prévoit des engins comparables capables de décoder de la vidéo haute définition H.264 par exemple, mais ce n'est pas pour tout de suite. Otto nous a d'ailleurs présenté un concept, un UMPC beaucoup plus fin et plus petit. Pour l'instant, ce concept n'est qu'un morceau de plastique, mais Otto affirme qu'un tel design sera possible « dans trois années environ. » Alléchant !

origami microsoft origami microsoft