Les imprimantes 3D, un peu plus accessibles

Chérie ? Regarde le curieux objet que je t'ai fait ! 49
Bonne nouvelle, les imprimantes 3D se démocratisent. Certes, la route est longue et le chemin pentu, mais on notera néanmoins des efforts tarifaires non négligeables. Ces produits pourront intéresser dans un premier temps de plus en plus de PME, avant peut-être des débouchés pour les particuliers. 3DSystems, spécialiste du secteur basé à Valencia,en Californie, vient ainsi d’annoncer une chute vertigineuse de ses tarifs puisque son modèle inVision LD dégringole de 23 000 à 14 900 dollars. A ce tarif, c’est sans doute l’un des systèmes d’impression 3D les moins chers au monde.

Par le biais de multiples couches de thermoplastiques, ce genre d’appareils s'avère utile pour un grand nombre de secteurs : architecture, aéronautique, design, décoration, etc. bref partout où la modélisation de formes plus ou moins complexes, mais palpables est nécessaire. L’imprimante en question tient même sur un bureau. La taille maximale des objets conçus est de 160 x 210 x 135 mm (XYZ). Quant à l’imprimante, comptez 36 kg, 465 x 770 x 420 mm (LPH). En guise de consommables, elle rafolera de rouleaux de matériaux VisiJet LD 100, d'une cartouche de colle et de liquide de masquage.

On pourra voir sur ce lien une présentation vidéo en anglais de l’imprimante InVIsion LD (9,30Mo, WMV)

imprimante 3D