Le président de Yahoo Music supprimerait bien les DRM

Certains débats ne manquent pas de tournures intéressantes. La musique en ligne, avec tout ce qui l’accompagne, est marquée au fer rouge par la quasi-omniprésence des DRM. Apple, avec sa plateforme iTunes, a réussi le pari de dépasser le milliard de titres vendus, ce qui prouve que le téléchargement payant représente une alternative plus que viable à la vente de disques.

Selon Dave Goldberg cependant, à la tête de Yahoo Music, les résultats pourraient être bien meilleurs si l’ensemble des plateformes de téléchargements n’utilisaient plus de DRM. Il explique que les DRM n’ennuient finalement que ceux qui achètent véritablement leur musique. D’autre part, chaque technologie de DRM verrouille en général l’utilisateur dans un seul type de lecteur portable, ce qui finalement peut endommager le marché.

Sans DRM, il n’y aurait plus aucune frontière dans les ventes de titres musicaux, et celles de lecteurs multimédia connaîtraient véritablement une jolie croissance. Bien entendu, considérer l’idée que les majors puissent ne serait-ce que réfléchir à cette éventualité tient déjà du changement de l’eau en vin.

Globalement, Goldberg explique que le marché de la musique en ligne connaîtra une véritable évolution quand l’industrie s’attachera au confort de l’utilisateur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !