PalmOS est mort, vive Access Linux Platform

Mais bon, il n'a pas souffert alors... 94
PalmAccess est la société qui a racheté PalmSource il y a quelque temps. Depuis cette acquisition, elle détenait le devenir de PalmOS, le système d’exploitation qui équipe les appareils Palm. Entre la longue chute des ventes de PDA et les succès de Microsoft avec son Windows Mobile, l’avenir des Palm était incertain.

Access vient d’annoncer que PalmOS était officiellement mort en tant que tel. La solution de remplacement se nomme Access Linux Platform (ALP) et devrait donc s’ouvrir à la communauté des développeurs et à la multitude de logiciels qui existent. ALP est conçu à la fois pour les appareils mobiles en général, et donc les PDA, et pour les Smartphones.

Bien que de type Linux, le système devrait assurer un certain niveau de compatibilité pour les applications PalmOS existantes. ALP offrira le support pour les nouveaux réseaux haut débit, mais aura l’indéniable avantage d’être très facilement modifiable. A noter d’ailleurs que la société Access espère pouvoir lancer un SDK (Software Development Kit) vers la fin de l’année.

Parmi les composants principaux du système, on trouvera :
  • Le kernel Linux en version 2.6.12 (ou supérieure)
  • Une implémentation optimisée de GTK+
  • GStreamer, pour le streaming multimédia
  • SQLite, un moteur de bases de données spécifique aux appareils embarqués