Les livres arrivent sur le Web, de concert avec la pub

Une autre solution sérieuse de publication ? 25
livre libre« Enfin », diront certains, les livres arrivent sur le Web, assortis de publicités visibles sur chacune de leur page. Le livre est alors disponible gratuitement sur la Toile, l'auteur se rétribuera auprès des annonceurs.

Ces livres, payants à la base, arrivent donc sur le Web grâce à la confiance envers les revenus de la publicité. Récemment, c'était l'éditeur HarperCollin qui tentait le coup, suivi par Bruce Judson, auteur de Go It Alone! The Secret to Building a Successful Business, un livre miracle promettant le succès à l'américaine. Le bouquin est disponible sur cette page, en libre lecture, et en intégralité.

Ce genre de publication n'ignore en revanche pas les risques de copies illégales. Et leur mise à disposition sur le Net est organisée de manière à rendre longue et fastidieuse une copie intégrale. Une seule page est affichée à la fois, accompagnée de sa publicité. Le copieur devra donc parcourir et « copier-coller » chaque page, de quoi lui demander une bonne dose de courage et de motivation.

Pour l'instant, il n'y a pas de code empêchant la copie du texte (javascript ou autre). Il sera même possible d'effectuer une recherche dans le corps du texte par exemple. La solution semble à la fois simple et pratique pour l'utilisateur, et profitable pour l'auteur, de quoi satisfaire chacun.

Bien sûr, le monde de l'édition va aménager la possibilité de la manière la plus profitable. Par exemple, le livre pourrait sortir sur le Web bien après sa publication en librairie, et d'autres livres seront plus susceptibles de remporter un réel succès sur le Net. Tout sera réglé « au cas par cas » chez HarperCollin, par exemple.

Les éditeurs n'ont pas oublié leur volonté de garder le contrôle de leur marché, et c'est notamment pourquoi ils attaquent le projet de bibliothèque électronique de Google. Les éditeurs et les auteurs veulent garder la mainmise sur les revenus que leur apporterait la publicité sur le Web, sans la laisser aux mains de Google. Dans cette optique, mieux vaut donc penser à sa propre solution de publication électronique...