Licence globale optionnelle, interview de Lionel Thoumyre

Michel Sardou, si tu nous écoutes... 299
Lionel Thoumyre, juriste, membre de la Spedidam et coordinateur de l’Alliance Public-Artistes, a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions. Dans cette interview, il aborde bien entendu la question de la licence globale optionnelle. Celle-ci se présente comme une solution concrète aux droits des artistes sur le net, sujet ô combien d’actualité en plein débat sur la loi DADVSI.

L’organisation Alliance Public-Artistes défend bec et ongles cette licence. Elle réunit des organisations représentant le public (associations de consommateurs et d'éducation) et des artistes (artistes interprètes, auteurs). et son objectif est de promouvoir la mise en place d'une solution jugée équilibrée entre les droits, les libertés et les intérêts des artistes et du public.

Lionel Thoumyre et l'APA préconisent ainsi l’instauration d’une licence optionnelle pour l’internaute. Cette autorisation permet d’accéder à du contenu protégé (musique, images, films et textes) sur le net et d’échanger ce contenu entre les licenciés à des fins non commerciales. En contrepartie, une rémunération versée aux artistes serait ponctionnée lors du paiement mensuel de l'abonnement Internet. L’idée rejoint donc celle du député Suguenot que nous avions interviewé voilà peu.

Entre les réactions de Michel Sardou, la hausse des contrôles possibles, les plateformes de téléchargement payant, etc. l'intéressé profite de l’occasion pour faire un point et expliquer les aspects pratiques du mécanisme.
lionel thoumyre