Bye bye 2005... hello 2006 !

Quelques faits marquants pour 2005 45
Voilà, c’est fait, 2005 n’est plus ! Comme à chaque fois, cette année aura apporté son lot de bonnes et de moins bonnes choses.

Pour ce qui est de la cuvée 2005, et en terme de hardware, on retiendra, entre autres, les gros mouvements de troupes sur le marché de la carte graphique. Ainsi, Nvidia a su asseoir son SLI et a grignoté de nombreuses parts de marché aux dépens d’ATI ; le coup le plus douloureux fut donné lors de la sortie de la série 7xxx des puces de la marque au caméléon. De son côté, le caribou nous a fait quelques petites frayeurs. En effet, le géant canadien a accumulé les retards et les annonces contradictoires au sujet de ses nouvelles puces 3D ou encore de sa technologie concurrente pour le SLI… Il aura fallu attendre près de 6 mois avant de voir les choses s’améliorer de ce côté. Six longs mois qui auront permis à Nvidia de creuser un peu plus l’écart, au moins en termes de parts de marché et d’image. Gageons que ce début 2006 sera encore chargé de ce côté…

Du côté des processeurs, les choses ont également bien bougé. On retiendra, entre autres, le virage à 90° effectué tant par AMD que par Intel. Finie la course à la fréquence brute agrémentée de quelques instructions supplémentaires de temps en temps, désormais la mode est au Dual Core. L’apparition de ces nouveaux processeurs dans nos PC aura fait couler beaucoup d’encre (et de pixels). A cela on doit ajouter un début de support embryonnaire pour les instructions 64 bits apparu précédemment et les premiers logiciels capables de vraiment tirer partie du Dual Core. Bien sûr, cela ne se fait pas sans contrepartie : ainsi le problème du refroidissement de nos PCs se pose de manière bien plus cruciale que par le passé, et par extension, le problème du bruit… Toutefois, les choses devraient évoluer dans le bon sens en 2006 avec l’arrivée de nouveaux processeurs basse consommations, affaire à suivre donc…

sonyEn terme sécurité, l’année 2005 aura été marquée par l’affaire Sony BMG, véritable échec du verrou anticopie de la major : Mark Russinovich, de Sysinternals.com, avait révélé après une petite étude sur son site, que Sony utilisait notamment aux États-Unis, la technologie des rootkits pour assurer un contrôle profond des DRM sur le PC de l’auditeur consommateur. L’affaire avait fait grand bruit, d’autant que, rapidement, on annonça la possibilité de détourner cette protection pour tricher à des jeux en ligne, cacher des malwares, etc. Sous la pression de plusieurs chercheurs, d’éditeurs d’antivirus et de plaintes en justice, Sony se décida finalement à mettre en ligne une série de rustines pour supprimer ce verrou anticopie, mais certaines se révélèrent trouées… Finalement, aux dernières nouvelles, un accord général pourrait être trouvé aux États-Unis où Sony s’engagerait à indemniser ses clients.

suguenotLa loi DADVSI aura sans doute été, en France, l’évènement juridique de l’année : encore en préparation, elle veut assimiler le contournement d’une mesure de protection en contrefaçon (par exemple déprotéger ou trouver une astuce pour réaliser une copie purement privée d’un CD verrouillé sera en principe interdit). Le hic est que derrière ces termes se cache une grande menace pour les éditeurs et diffuseurs de logiciels libres : dès lors que celui-ci permet le téléchargement que ce soit via une communication instantanée (chat), ou via serveur (P2P, HTTP, FTP, SSH, ...), se posera un risque de condamnation pour contrefaçon. Le piège se referme doucement lorsque l’on évoque la difficulté intrinsèque pour un logiciel libre de cohabiter avec une telle mesure de protection, celle-ci exigeant un secret absolu des sources. Le gouvernement veut également instaurer la « riposte graduée ». Ce système de sanctions graduées, infligées via des agents privés agréés par le ministère de la Culture et choisis par l’industrie du Cinéma et une commission spéciale, fonctionnera en dehors de toute intervention d’un juge. Contre toute attente, le système de la licence légale, âprement défendu par une majorité de députés, est passé à l’Assemblée nationale. Il autorise les Sociétés d’Auteur à ponctionner une somme optionnelle sur les abonnements de FAI pour compenser les téléchargements effectués dans le cadre de la copie privée. Les débats sur ce texte, très suivis par les internautes, devraient reprendre à la rentrée, le 17 janvier prochain. A suivre !

Du côté des FAI, on notera également la course effrénée à l’offre de service (TV, téléphone illimité, ADSL 2+ etc…), la lutte à mort entre les divers opérateurs présents sur le marché français est entrée dans une phase cruciale, à n’en pas douter, certains opérateurs risquent d’y laisser des plumes. D’autant que l’on voit arriver de plus en plus de problèmes techniques dus à une surcharge de certaines zones, on ne compte plus les internautes ayant des problèmes de connexion…pomme

Enfin, nous aurons également pu tomber de nos sièges en apprenant le changement radical opéré par Apple. En effet, la firme à la pomme a, en juin dernier, annoncé son passage aux processeurs Intel... Petite révolution annoncée dont nous devrions d’ailleurs voir les premiers résultats la semaine prochaine.




 2006 année

ps : Merci à Bruno Bellamy pour le dessin !