Dernier CD de Coldplay : une protection plutôt.... froide

Un CD illisible ou presque ? 139
Les grands studios de production se font de plus en plus taper sur les doigts par les fans de musique ici et là. Après le cas du « rootkit » de Sony, installé à l'insu de l'utilisateur sur son PC, voici le cas du dernier album du groupe phare de pop anglaise, X&Y de Coldplay. Ce CD, produit et distribué par EMI, porte un long message d'avertissement concernant sa protection anti-copie, un message dont la lecture peut donner froid dans le dos...

EMI Coldplay Protection

Les DRM inclus dans l'album en question pourront provoquer quelques problèmes sur certains lecteurs CD, de platine ou de PC. Le fan de Coldplay ne sera évidemment averti qu'après avoir acheté et déballé le disque, puisque le message est à l'intérieur de la boîboîte. Pour ceux qui ne peuvent pas lire le CD, ce sera trop tard : « A l'exception des problèmes de fabrication, nous n'acceptons pas d'échange, de retour, ni de remboursement de ce produit » expliquent les dernières lignes du message.

Juste avant, le client est averti en quelques lignes. Le CD pourrait ne pas passer dans « certains » lecteurs CD, dans « certains » PC, il ne passera pas sur Mac, il ne pourra pas être copié en MP3 ni transféré sur un lecteur portable. Plus rassurant encore, le CD aura quelques difficultés particulièrement avec les lecteurs DVD, les autoradios CD, les consoles de jeu...

Il semble que le CD se copie finalement très facilement, avec des logiciel comme Exact Audio Copy, Easy CD-DA Extractor ou même Nero Burning ROM, et comble du comble, certains devront obligatoirement effectuer ce genre de copie pour être en mesure de lire l'album acheté sur l'ensemble de leurs lecteurs ! Il sera, à l'occasion, conseillé de désactiver le démarrage automatique sous Windows (autorun), pour ne pas avoir de problème de copie...

La position du groupe Coldplay quant à ces DRM reste encore floue. Le groupe semble ne pas pouvoir contrôler la manière dont son producteur distribue ses albums, et beaucoup de musiciens ont déjà pu se plaindre du même problème, sans rien y faire.