Comment fonctionnent les groupes de travail de Gaia-X et que font-ils ?

Quels-sont leurs réseaux ? 6
image dediée
Crédits : LoveTheWind/iStock
Services
Sébastien Gavois

Au sein de l'initiative Gaia-X, une douzaine de groupes de travail planche actuellement sur les différents aspects du projet. Cela va « des règles de labellisation et de fonctionnement », aux catalogues fédérés, en passant par l’identification et l’autodescription des membres, les aspects réglementaires, etc. Mais comment s'articulent-ils ?

Pour clore ce dossier sur le projet européen Gaia-X qui se définit comme une « infrastructure de données en forme de réseau, berceau d’un écosystème européen vital », nous nous sommes penchés sur ses groupes de travail.

Ils prennent place au sein de l’association chapeautant l'ensemble et doivent adresser de nombreux sujets puisque l'objectif reste de répondre aux besoins des utilisateurs en essayant, dans la mesure du possible de « convenir aux besoins de tout le monde ». Un véritable défi, lorsqu'il faut traiter de technique, de juridique, commercial, etc. 

Pour mieux comprendre ce dispositif, nous nous attarderons sur la question de l’efficacité énergétique des fournisseurs de service : alors que certains souhaitaient aller très loin dans les descriptions du fonctionnement des datacenters, le Green IT étant à l'honneur, d'autres ont jugé que cela allait trop loin et mis leur veto. Que sera-t-il décidé au final ?

Notre dossier sur Gaia-X : 

Lisez la suite : 85 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...