Navigateurs et vie privée : l'heure du bilan a sonné

Une armée de terre cuite ? Loin de là 51
image dediée
Crédits : vectorpocket / Freepik
Navigateurs
Vincent Hermann

Que retirer des constats faits pendant les analyses des navigateurs au cours des derniers mois ? Qui peut vraiment prétendre à la protection de la vie privée ? Que dire d'autres critères comme leurs performances ? Même en 2020, il est toujours aussi difficile de déclarer un champion incontesté.

Un comparatif de navigateurs en 2020 n’a plus grand-chose à voir avec un affrontement en 2015. Les thématiques et points de comparaison ont énormément changé, et ce n’est pas un mal.

Avec la prise de conscience progressive autour de la vie privée, un nombre croissant d’internautes se posent des questions sur le comportement de leur « butineur ». Il est, pour une grande partie des utilisateurs, l’interface principale d’accès à l’information en ligne. À force d’entendre parler de pistage, ils deviennent sensibles au sujet : « Mon navigateur fait-il assez pour me protéger ? ». La question est vaste et n’appelle malheureusement pas de réponse simple.

Le cas de Chrome est à ce titre emblématique : d’une très grande sécurité, il ne fait rien de particulier pour préserver la vie privée. D’autres ont de nobles intentions, mais sont desservies par un comportement interne peu en phase avec leurs prétentions. Voici donc notre bilan des points soulignés au travers de ce dossier.

Lire notre comparatif de navigateurs :

Qui peut se prétendre aujourd’hui champion de la vie privée ?

Lisez la suite : 87 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...