du 24 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Le réseau social explique à TechCrunch que « si vous avez consulté vos informations de facturation sur ads.twitter.com ou analytics.twitter.com, elles peuvent avoir été stockées dans le cache du navigateur ».

Parmi les infos stockées en cache, il y avait des adresses emails, des numéros de téléphone et les quatre derniers chiffres des numéros de carte bancaire associés au compte.

Le risque étant qu’une autre personne accède à ces données si elles ont été téléchargées sur un ordinateur partagé. Le souci a évidemment été réglé et les clients potentiellement impactés prévenus par email. 

Début avril, le réseau social avait déjà eu un problème du même genre, mais uniquement sur le cache de Firefox. La société jouait sur les mots pour essayer de donner l’impression que le navigateur était en tort, mais Mozilla l’avait rapidement remis dans ses cordes.

Twitter : fuite de données de comptes professionnels, encore via le cache du navigateur
chargement Chargement des commentaires...