Terre : minuscule point dans l’Univers, seule planète à abriter la vie… jusqu’à preuve du contraire

Bleue comme une orange 47
image dediée
Crédits : Trifonov_Evgeniy/iStock
Espace
Sébastien Gavois

La Terre est le berceau de l’humanité, centre de notre monde. Elle déploie les grands moyens pour nous protéger avec son atmosphère et son champ magnétique. Mais nous n’occupons qu’une petite place dans son histoire, presque insignifiante.

Notre voyage initiatique dans le Système solaire nous mène à la planète que nous connaissons le mieux : la Terre. Troisième dans l’ordre en partant du Soleil (et aussi troisième rocheuse), elle a une caractéristique unique à notre connaissance : c’est la seule à abriter (et même avoir un jour abrité) la vie, depuis plusieurs milliards d’années.

L’arrivée de l’Homme est par contre très récente. La planète bleue est si centrale dans notre existence qu’elle est très souvent utilisée comme base de comparaison pour les autres astres célestes. On parle par exemple d’unité astronomique (« ua », soit 149 597 870 700 mètres) pour la distance séparant la Terre et le Soleil.

L’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides de l'Observatoire de Paris propose d’ailleurs un tableau récapitulatif de l’ensemble des planètes – Pluton y est conservée « à titre de comparaison » – avec leurs satellites respectifs (un seul dans le cas de la Terre, notre Lune).

On pourrait parler pendant des heures de la Terre tant il y a à dire. Dans le cadre de ce dossier, nous nous focaliserons donc sur certains points essentiels, comme l’apparition de la vie, la place de l’humain, son climat, son nom, etc.

Lire notre dossier sur le Système solaire :

Une toupie penchée, d'où naissent les saisons

Lisez la suite : 88 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...