S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
VAIO Y21 de Sony, un 13.3

VAIO Y21 de Sony, un 13.3" autonome qui a du pep's

Damien Labourot le 27 août 2010
Sony Vaio Y21 boutonArrivés au terme de notre test de ce VAIO Y21 de Sony, la première chose que nous tenons à souligner est son autonomie plutôt exceptionnelle. Sans le moindre doute, nous sommes en présence d'une machine pensée pour la basse consommation, la nouvelle génération de CULV tient ici ses promesses.

VAIO Y21 : une autonomie qui peut atteindre les 9h et des performances qui sont au rendez-vous

Comme nous l'avions constaté à l'occasion de notre fameux T@LC, cette machine sait rester endurante tout en proposant de bonnes performances pour un usage bureautique et multimédia. L'évolution par rapport au Pentium SU4100 est quasi nulle sur ce point, mais elle est à mettre en relation avec la meilleure gestion de l'énergie de cette nouvelle génération.

D'un point de vue extérieur l'Y21 fait mieux que son prédécesseur l'Y11 que nous avions eu l'occasion de tester.  L'écran à LED malgré son traitement brillant, est très fin et les couleurs nous ont paru justes sans aller dans les excès. Il s'avérera suffisamment lumineux même réglé au minimum lorsque nous serons sur batterie.

Finition : la série Y de Sony s'améliore... mais peut encore faire des progrès
 
Sony Vaio Y21 et son lapinL'ensemble paraît moins « cheap » même s'il reste encore clairement des progrès à faire. Des lacunes telles que le repose poignet et son plastique peu gracieux, le clavier chiclet bruyant ou l'écran aux angles de vue un peu juste ne devraient pas être constatées sur des produits d'un constructeur de la trempe de Sony.

Hormis ces quelques défauts, le seul reproche de fond que nous pouvons faire à ce VAIO Y21, c'est son prix. Notre exemplaire de test est annoncé à 849 €, c'est un peu cher pour un Pentium et une connectique si limitée. On aurait en effet aimé avoir droit à de l'eSATA ou de l'USB 3.0, par exemple.

Un prix un brin trop élevé pour une machine à la connectique un brin limitée ?

Le T230, qui est l'autre machine exploitant CULV 2010 disponible sur le marché, embarque une panoplie plus complète : Core i3 330UM, eSATA...tout en étant au moins cinquante euros moins cher ! Sans parler du modèle à base de Pentium U5400 qui est, lui, 100 € moins cher. Reste à voir si Sony finira ou non, par s'aligner avec son compatriote.

Reste que cette machine aura été parfaitement silencieuse lors de nos tests, que ses performances sont au rendez-vous et que sa partie logicielle, bien que gâchée par le côté « tout propriétaire » de Sony est plutôt complète. Elle mérite donc bien un trophée de bronze.
 
award
Sony VAIO Y21 à base de Pentium U5400