S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Core i7 3960X : quels résultats sous Linux ?

Core i7 3960X : quels résultats sous Linux ?

David Legrand le 18 novembre 2011
Après un test du Core i7 3960X sous Windows 7, nous avons décidé de voir ce que valait le dernier monstre d'Intel sous Linux. En effet, si le système libre prend de plus en plus d'ampleur chez les geeks, il nous permet aussi d'avoir un autre regard sur les performances, en exploitant des outils différents, parfois compilées de manière spécifique. 

Nous ne reviendrons donc pas ici sur la nouvelle plateforme du géant de Santa Clara, le X79 ou le socket LGA 2011 que nous avons déjà étudiés dans un dossier dédié, pas plus que nous ne le ferons pour Bulldozer et l'AMD FX. Nous réutiliserons par contre parfois des chiffres déjà évoqués dans notre dossier sous Windows, lorsque la comparaison s'avèrera utile.

Comme promis, après Windows... on passe sous Linux

Le but est en effet ici de voir comment se comportent nos CPU dans un environnement Linux et de voir si les écarts de performances diffèrent, dans des applications identiques, ou même en moyenne. L'occasion, sans doute, d'avoir quelques surprises.

Après Windows 7, nous avons donc opté pour Ubuntu 11.10. Bien entendu, il s'agit dans les deux cas des éditions 64 bits parfaitement à jour. Nous avons utilisé les pilotes propriétaires pour notre carte graphique NVIDIA, bien que nous ayons décidé de ne pas nous attarder sur les jeux dans ce dossier.

Tableau récapitulatif Dossier Sandy Bridge-E 

Au niveau des concurrents, nous avons donc dû limiter le nombre de participants et avons retenu un modèle par socket, en général le plus performant ou presque. Vous retrouverez donc les FX-8150 d'AMD pour l'AM3+, le Core i7 2600k pour le LGA 1155 qui nous servira ici de modèle de référence, et le Core i7 980X pour le socket LGA 1366.

Des machines de test, en veux-tu, en voilà

Dans tous les cas, nous avons utilisé les composants suivants, montés sur un banc de test Cooler Master :
Le système de refroidissement était un Noctua NH-U12P SE2 dans tous les cas, sauf pour le Core i7 3960X qui s'est contenté d'un Hyper 412S de Cooler Master (voir notre PCi Labs). Nous avons utilisé 16 Go dans tous nos tests, sauf avec le Core i7 980X qui n'a eu droit qu'à 12 Go en raison de son contrôleur mémoire sur trois canaux.

Du côté des cartes mères, nous avons opté pour les modèles suivants :
Nos mesures de consommations ont toutes été effectuées à la prise. Au niveau des logiciels et outils utilisés, nous avons opté pour les versions suivantes :
Nos fichiers de référence sont les suivants :
Notez que dans le cas de Blender, le fichier étant un peu léger pour les processeurs de dernière génération, nous lui appliquons le profil HD 1080p et plaçons les variables de découpages X/Y sur 24 afin de maximiser l'exploitation de nos coeurs.