S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
MSI P7NGM & GeForce 9300 : carte de rêve pour HTPC ?

MSI P7NGM & GeForce 9300 : carte de rêve pour HTPC ?

David Legrand le 15 octobre 2008
Pour ce qui est de la haute définition, nous avons tout de même pu effectuer de nombreux essais. Avec notre processeur E5200, l'ensemble des formats HD étaient bien entendu fluide, avec une moyenne à 22.469 % dans notre scène de référence du Blu-Ray des Simpsons, un score plus léger que celui obtenu avec la plate-forme AMD uniquement dû au fait que le Core 2 Duo est plus véloce sur ce type d'usage que l'Athlon 64 X2.

Power DVD 8 Blu-Ray H.264 Radeon GeForce

La consommation de l'ensemble de la machine était, en lecture, aux alentours de 70 à 75 watts, contre 58 watts au repos. Et contrairement à ce que l'on aurait pu penser à la vue du TDP du MCP7A, la consommation est moindre sur l'ensemble de la plate-forme. En effet, en pleine lecture Blu-Ray notre machine à base d'AMD 780G affichait un peu plus de 80 watts.

Mais nous avons aussi voulu savoir ce qu'il en était avec des processeurs plus faiblards. Premier test extrême, nous avons utilisé un Celeron 420, qui est donc simple coeur, et qui nous a tout de même permis de lire nos Blu-Ray encodés en VC-1. Par contre, dès que l'H.264 était utilisé, les scènes les plus lourdes étaient saccadées.

Une fois de plus il faudra donc se tourner vers le double coeur, ce que nous avons fait avec un Celeron E1200, gravé en 65 nm. Il nous a permis de lire tous nos films de manière fluide, avec une moyenne de 37.647 % sur notre scène de référence, et offre l'avantage sur un Sempron double coeur de disposer des fonctionnalités d'économie d'énergie, AMD ayant choisi de retirer le Cool n' Quiet de ces modèles peu coûteux afin de ne pas tuer le marché des Athlon X2.

9600GTAu repos, notre machine affichait donc une consommation de 58 watts, contre 80 watts environ pendant la lecture de notre Blu-Ray de référence. Une solution qui sera donc plus économe au niveau du processeur lui-même, donc, mais pas de la facture EDF.

Côté fonctionnalités avancées, comme le Bonus View, qui est supporté par notre Blu-Ray de V pour Vendetta, et qui consiste en un commentaire affiché en Picture in Picture (PiP), nous n'avons eu aucun problème pour l'utiliser, que ce soit avec le Core 2 ou le Celeron double coeur.

Pour ce qui est de la qualité d'image, nous n'avons pas relevé de défaut important pour le moment, et l'affichage était même plutôt bon, par rapport à ce que nous avons pu voir avec certains pilotes de cartes graphiques d'entrée de gamme. Nous ferrons néanmoins une analyse plus complète avec des pilotes définitifs, dans les jours qui viennent.