Facebook Messenger ajoute le partage de musique via Spotify

À qui le tour ? 3
image dediée
Streaming

Le partage de musique fait son grand retour sur Facebook, mais à travers Messenger cette fois. Cela passe par un partenariat avec Spotify pour le moment, sur Android et iOS. 

Et un service de plus. Facebook Messenger permet désormais de partager morceaux et albums via Spotify, en quelques clics. La fonction, qui vient d'être ajoutée aux applications Android et iOS du service, est la dernière d'une longue série d'améliorations de l'outil de discussion de Facebook. Comme le détaillait le groupe début février, il s'est récemment donné de nouvelles possibilités visuelles et de nouvelles fonctions, comme la commande de course sur Uber.

Messenger : nouveau couteau suisse de Facebook

Pour partager un morceau, il suffit donc d'entrer dans le menu Plus sous le clavier et de sélectionner Spotify. L'option ouvre alors l'application du service suédois. Signe des nombreuses possibilités de Messenger, il faudra longuement défiler dans la liste des contenus disponibles pour atteindre Spotify. Elle risque d'ailleurs encore de s'allonger dans les prochains mois, tant Facebook semble miser sur le développement de son service de discussion.

Les liens avec Spotify continuent donc aussi de se renforcer. En novembre, Facebook avait annoncé ses Music Stories, soit la possibilité d'intégrer des extraits de 30 secondes de morceaux présents sur Apple Music et Spotify. L'idée, au fond, est d'éviter aux utilisateurs de quitter le flux d'actualité, donc l'application. De son côté, le service de streaming permet déjà de partager sa musique via d'autres applications, cette nouvelle intégration est donc une étape supplémentaire.

Le retour de la musique sociale

Cette intégration à Messenger intervient près de cinq ans après la première, en septembre 2011, qui n'avait pas été du goût du public. Spotify avait simplement rendu obligatoire l'usage d'un compte Facebook pour les nouveaux inscrits. L'une des idées de Spotify était d'inciter fortement les utilisateurs à partager leur activité sur le réseau social.

Pour ceux qui voulaient s'en passer, le service de streaming recommandait simplement de créer un compte Facebook vide et privé. La société était revenue sur sa décision l'année suivante, en permettant à nouveau de créer un compte classique. Trois ans plus tard, le partenariat avec Facebook passe par une méthode bien plus douce, qui semble amenée à être étendue.

Par Guénaël Pépin Publiée le 04/03/2016 à 11:30

chargement
Chargement des commentaires...