Plan numérique : le ministère de l’Éducation valide près de 750 projets de « collèges numériques »

Déploiement en 56k 27
image dediée
Crédits : ianying yin/iStock
Loi

Le ministère de l’Éducation nationale vient de dévoiler une liste de 738 « collèges numériques » qui fourniront à partir de la rentrée prochaine une tablette ou un ordinateur portable à leurs élèves de cinquième (PDF). 99 millions d’euros ont été mis sur la table par l’État – sachant que le président a promis une enveloppe globale d’un milliard d’euros sur trois ans.  

Les établissements retenus s’étendent sur une soixantaine de départements, situés pour certains en outre-mer. Tous avaient répondu à un appel à projets lancé en novembre 2015 par le gouvernement et le commissariat général à l’investissement. Plus de 80 000 élèves et 11 000 enseignants devraient être équipés dans les collèges sélectionnés – mais aussi dans les 225 écoles associées à ces initiatives.

Des conventions seront prochainement conclues entre les académies et les départements partenaires afin de définir, au cas par cas, les « objectifs et intentions d’investissement en matière d’équipements, de services, de ressources, de formation et d’accompagnement ». Le ministère s’engage de son côté à verser « les sommes nécessaires » pour la formation des personnels éducatifs et l’achat des ressources numériques notamment.

Certains collèges pourraient ne pas participer tout de suite au plan numérique

Si de nouveaux établissements souhaitent profiter de cet appel à projets, une seconde phase a été ouverte jusqu’au 31 mars. Et pour les collèges qui ne candidateraient pas ? « C’est selon les collectivités » nous a-t-on répondu Rue de Grenelle. Autrement dit, il est tout à fait possible que certains élèves de cinquième ne profitent pas du plan numérique dès la rentrée prochaine...

« Si certaines collectivités veulent démarrer uniquement en 2017 – allez savoir pourquoi ? – ou en 2018, pour se donner le temps de la construction des projets avec des établissements scolaires, elles le pourront. Parce que l'offre de l'État restera valable pendant trois ans » avait affirmé en ce sens François Hollande l’année dernière (voir notre article). Rappelons en effet le principe : doter « une très grande majorité des élèves de cinquième » d’appareils individuels à partir de la rentrée 2016, qu’ils conserveront et utiliseront pour la suite de leur scolarité.

Plan numérique EIM
Crédits : Education nationale
Publiée le 29/02/2016 à 17:31
Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...