Elite x3 : HP veut révolutionner l’informatique mobile grâce à un 3-en-1 et Continuum

La révolution de la communication, par contre, ce sera pour plus tard 42
image dediée
Smartphones MWC

HP vient d'annoncer un produit sur lequel on sait encore très peu de choses : le Elite x3. Ce smartphone sous Windows 10 Mobile est néanmoins présenté comme capable de devenir un PC ou un ordinateur portable grâce à Continuum et de lancer n'importe quelle application grâce à la virtualisation.

HP a aussi décidé de faire parler de lui à l'occasion de cette édition 2016 du Mobile World Congress. Et cela passe par l'annonce d'un nouveau produit « qui révolutionne l’informatique mobile », rien que ça : le HP Elite x3. 

Un 3-en-1 qui exploite Windows 10 Mobile et Continuum

Selon le communiqué, il « réunit dans un seul et même appareil, un ordinateur de bureau, un ordinateur portable et un smartphone. Ce terminal permet d’exploiter de manière transparente et totalement fluide les principales applications de productivité sur ces différentes plateformes ». De quoi nous donner un air de déjà vu, puisqu'ASUS proposait de tels appareils sous Android il y a quelques années.

Mais cette fois, c'est donc l'OS mobile de Microsoft qui est au centre du dispositif, un peu comme avec Continuum. C'est d'ailleurs celle-ci qui est utilisée en réalité pour animer cet écosystème qui se veut capable de proposer à la fois un smartphone, un ordinateur portable et une machine de bureau. 

Comment ? Le communiqué se veut assez flou sur le sujet, et multiplie les citations comme pour noyer les quelques éléments intéressants dans un océan de texte. On ne saura d'ailleurs pas tout du produit annoncé aujourd'hui.

Un appareil haut de gamme à base de Snapdragon 820

Avec un peu d'attention et de capacité à l'abstraction, ainsi que l'aide du site de la marque, on apprend néanmoins qu'il est principalement question d'un « PC-Smartphone » (de taille inconnue) double SIM, équipé d'un SoC Snapdragon 820, d'une partie audio Bang & Olufsen, de deux capteurs photos de 16 Mpixels (arrière) et 8 Mpixels (avant) et d'un système biométrique (sans doute un capteur d'empreintes digitales). L'ensemble est résistant à l'eau et à la poussière (MIL-STD 810G).

Et... c'est tout. Le reste n'est que fioritures et accessoires. Un peu comme pour LG, cette nouveauté est en effet l'occasion de proposer de nombreux éléments secondaires qui vont permettre les usages annoncés. Le tout est compatible QuickCharge 3.0.

Deux accessoires pour compléter les usages

On retrouve ainsi un dock permettant de connecter des éléments afin de constituer un PC : le HP Desk Dock. Il comporte un connecteur DisplayPort, deux ports USB Type-A et un USB Type-C, ainsi qu'un port réseau. Le smartphone peut y être installé avec ou sans coque de protection.

L'autre accessoire est encore plus mystérieux : le HP Mobile Extender. Lui vise à vous permettre d'utiliser un ordinateur portable qui exploite la puissance de votre smartphone. Il semble ainsi qu'il s'agisse d'un modèle presque vide de toute électronique avec un écran HD 12,5 pouces d'environ 1 kg. « Par souci de sécurité, aucune donnée n’est stockée sur le Mobile Extender et l’ensemble des applications, mots de passe et fichiers sont gérés et stockés sur le HP Elite x3 » précise le communiqué.

HP Elite x3

Applications classiques : la virtualisation à la rescousse

Puce ARM oblige, l'utilisateur sera limité aux applications Windows 10 Mobile du Store de Microsoft exploitables dans Continuum. Autant dire que pour un appareil qui vise le marché des professionnels, cela risque de s'avérer assez limité. Mais HP a tout de même une réponse sur ce point : la virtualisation via HP Workspace.

« HP Workspace crée sur le HP Elite x3 un PC virtuel permettant aux utilisateurs d’accéder aux catalogues d’applications x86, préparés par leur entreprise, via une solution virtualisée. Ceux-ci bénéficient d’un accès rapide à leurs applications virtualisées grâce au clavier et à la souris, généralement non disponibles depuis un mobile, par le biais du Desk Dock et du Mobile Extender. »

Attention tout de même aux performances, une puce de smartphone, même haut de gamme, n'étant déjà pas forcément taillée pour faire fonctionner nativement certaines applications prévues pour un ordinateur classique ou portable. Rajouter une couche de virtualisation pourrait ainsi avoir des conséquences néfastes de ce point de vue.

Mais HP se veut rassurant et a même noué un partenariat avec Salesforce, qui sera proposé avec chaque appareil. « Salesforce établit un nouveau standard en matière de CRM, permettant aux utilisateurs de gérer leur clientèle depuis leur mobile à l’aide de puissants outils opérant dans le cloud, leur fournissant en temps réel toutes les données dont ils ont besoin. Désormais, les commerciaux pourront se servir du HP Elite x3 et de Salesforce pour gérer et actualiser l’ensemble de leurs données clients et de CRM avec une rapidité sans précédent, mais aussi effectuer des actions essentielles au développement de leur activité en situation de mobilité » promet le communiqué.

Bien entendu, aucun prix ni date de disponibilité ne sont fourni. Espérons tout de même que les représentants de la marque seront un peu plus prolixes sur le salon, qu'il sauront ce qu'est une fiche de caractéristiques et prononcer des phrases qui ne se contentent pas d'être une citation aussi creuse qu'inutile lorsqu'il s'agit de comprendre comment HP « révolutionne l’informatique mobile ».

Publiée le 21/02/2016 à 19:05
David Legrand

Directeur des rédactions et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...