Telegram 3.5 pour Android et iOS enrichit les notes vocales et les conversations secrètes

Les autres attendront 7
image dediée
Applications

La dernière révision de Telegram pour Android et iOS apporte plusieurs nouvelles fonctionnalités. Elle améliore les échanges de notes vocales et enrichit nettement les sessions privées en prenant en charge d’autres types de données à envoyer, dont les GIF.

L’application de messagerie Telegram vient de se doter d’une mouture 3.5 pour Android et iOS. Les notes vocales ne nécessitent désormais plus de laisser le doigt appuyé sur le bouton de lecture. Une fois lancée, cette dernière se poursuit même si on fait défiler la conversation ou que l’on va discuter avec un autre contact.

L’application prend également en compte la position de l’appareil : si vous le portez à votre oreille (comme pour un appel téléphonique), elle lira automatiquement la dernière note ou lancera l’enregistrement d’une nouvelle. La fonction est cependant décrite comme expérimentale et pourrait donc ne pas donner les résultats escomptés, la mécanique devant s’appuyer sur les données de plusieurs capteurs pour fonctionner.

Les conversations secrètes peuvent en faire autant que les classiques

L’autre grand chantier de Telegram 3.5, ce sont les discussions secrètes. Contrairement aux conversations classiques, elles ne provoquent aucun enregistrement sur les serveurs de Telegram. Pour rappel, on peut également les régler pour que les messages et données s’autodétruisent au bout de quelques secondes, heures ou jour, les échanges étant alors chiffrées de bout en bout.

La nouvelle version enrichit cette fonction en lui permettant des actions normalement réservées aux conversations classiques : prévisualisation des liens échangés, réponse avec citation, sous-titres sur les photos et vidéos, autocollants, bots et GIF animés.

D'autres améliorations diverses

D’autres changements sont présents, comme la possibilité de définir quels contacts peuvent vous ajouter dans des groupes de conversation, ce qui évite d’être entrainé par des utilisateurs hyperactifs. La version Android gagne quelques outils de retouche des photos, tandis que celle pour iOS dispose d’une extension de partage nettement plus souple. Enfin, les créateurs de « supergroupes » (pouvant contenir jusqu’à 1 000 membres) pourront déléguer à certains le droit d’inviter d’autres personnes.

Cette nouvelle version est disponible depuis le Store de chaque plateforme. La version Windows est, comme souvent, en retard sur les nouveautés. En outre, il serait temps qu’une version française soit enfin proposée.

Publiée le 16/02/2016 à 09:30
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...