OVH victime hier d'une panne temporaire, mais d'envergure

Tous à Francfort ! 70
image dediée
Web

Hier après-midi, OVH a subi une panne sur 75 % de son trafic. En cause un problème de routage qui a pu être réparé en quelques dizaines de minutes. L'hébergeur s'explique et annonce des dispositions afin d'éviter pareille mésaventure à l'avenir.

Hier aux alentours de 17h00, de nombreux clients se sont plaint d'une panne : les serveurs étaient inaccessibles et les sites hébergés ne répondaient pas. Le service client a rapidement confirmé la situation, indiquant que ces équipes étaient sur la brèche. Le retour à la normale a eu lieu quelques dizaines de minutes plus tard. Depuis, Octave Klaba, fondateur et directeur technique d’OVH, a donné des explications.

« Nous venons d’avoir un problème de routage qui a impacté 75% de notre trafic. L’origine du problème a été corrigée et nous sommes en train de finir de gérer l’incident » explique le dirigeant. Il ajoute que le problème venait du point de peering DECIX à Francfort qui a « annoncé via le BGP "tout Internet" ». Résultat, 75% du trafic d'OVH passait alors par Francfort, alors que ça ne devait pas être le cas, ce qui a provoqué une panne. Pour rappel, c’était la même histoire en juin dernier lorsqu’une partie des sites d’Internet était inaccessible.

Il s’agit d’une erreur de manipulation humaine qui arriverait « assez souvent » selon OVH, mais qui ne devrait pas avoir d’impact, car il existe des protections. Problème, « ce mécanisme [de protection] n’a pas été mis en place sur la connexion avec ce réseau-là » avoue Octave Klaba. Pourquoi ? La raison n’a pas été précisée, mais la société enquête afin d’éviter que cela ne se reproduise à l'avenir. Afin de faire un tour d’horizon de la configuration des routeurs, un script maison est en train d’être développé pour procéder à des vérifications automatiques.

Pour rappel, il y a un peu plus d'un an, c'était un autre hébergeur, Oxalide, qui subissait une importante panne, plongeant une partie de la presse en ligne dans le noir. Oxalide avait « disparu d'Internet » pendant un peu plus de deux heures, à cause là encore d'un problème de routage (voir notre analyse).

Publiée le 12/02/2016 à 17:50
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...