Windows 10 : nouvelle mise à jour cumulative, une build 14251 pour les testeurs

Il n'y a pas de faute de frappe 50
image dediée
OS

Microsoft vient de faire un important bond dans les numéros de builds en proposant hier soir la 14251. Un saut dont l’éditeur s’explique, mais qui ne se traduit pas par une tonne de nouveautés. Parallèlement, une nouvelle mise à jour cumulative a été diffusée pour les utilisateurs classiques de Windows 10.

Plusieurs rumeurs circulaient depuis la semaine dernière : une build 14251 avait été aperçue, faisant s’emballer les méninges de ceux qui rêvaient déjà d’une signification particulière. Si l’on en croit Gabe Aul, responsable du programme Windows Insider, il n’en est rien : il s’agit de la jonction entre les différentes branches de développement. Les versions mobiles utilisaient des numéros plus élevés, et il était donc temps de n’avoir plus qu’une seule branche.

Peu de nouveautés, mais des soucis de plantages résolus

Cette nouvelle build représente donc surtout la première d’une nouvelle série, Microsoft ayant simplement souhaité se détacher des précédentes par un vrai fossé dans les nombres. Dans la pratique, les nouveautés sont peu nombreuses : on reste sur un rythme élevé de parution, le travail sur OneCore (la base unifiée du système pour l’ensemble des appareils) continue et les ajouts de fonctionnalités sont (pour l’instant) très limités.

Si limités que la build 14251 n’en présente aucune, mais corrige plusieurs soucis introduits par la précédente. C’est notamment le cas d’un problème qui pouvait entrainer le crash de certains jeux (The Witcher 3, Fallout 4, Tomb Raider, Assassin’s Creed, et Metal Gear Solid V) quand on les passait d’un mode fenêtré au plein écran. Certains outils d’assistance comme la Loupe ne plantent plus non plus, pas plus que l’Explorateur quand l’échelle DPI est réglée sur 175 %.

Gabe Aul précise tout de même que les changements récents annoncés pour Cortana et l’application Xbox en bêta sont présents dans cette build.

Comme d’habitude, l’installation de la préversion se fera par Windows Update. Il faut compter environ 3 Go pour le téléchargement, Windows 10 monopolisant complètement la connexion pendant ce temps. Si vous êtes membre du programme Insider et que votre connexion semble tout à coup lente au point de sembler en panne, jetez donc un œil à Windows Update.

Nouvelle mise à jour cumulative pour la version stable

Les utilisateurs classiques de Windows 10 ont également droit à une mise à jour, mais dans un format beaucoup plus classique. Il s’agit une nouvelle fois d’un téléchargement cumulatif à récupérer dans Windows Update, portant le numéro de version à 10586.71 (contre 63 jusqu’à présent). On reste donc sur la build 10586, celle mise en place par la mise à jour de novembre (1511).

Comme les autres patchs cumulatifs du même genre, celui-ci n’apporte aucune nouvelle fonctionnalité. Il s’agit de corriger des bugs et donc d’améliorer la stabilité, voire dans certains cas les performances. Il faudra dans tous les cas redémarrer l’ordinateur après l’installation.

Publiée le 28/01/2016 à 10:10
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...