L'assistant Cortana se renforce et va chercher à vous faire tenir vos engagements

T’avais dit qu’on mangerait des Knackis 66
image dediée
Services

Microsoft déploie actuellement de nouvelles fonctionnalités dans Cortana, mais uniquement pour les testeurs inscrits au programme Insider. Ceux qui ont la build 11102 pourront par exemple se faire rappeler certaines actions pour lesquelles ils se sont engagés par email.

Les testeurs de Windows 10 bénéficient depuis peu de plusieurs nouvelles fonctions dans l’assistant vocal Cortana, tout du moins en langue anglo-saxonne. La plus importante concerne la manière dont les emails sont envoyés, pour y relever les éléments dont l’utilisateur pourrait avoir besoin plus tard. Par exemple, lui rappeler qu’il s’est engagé à livrer un rapport pour une date particulière en lui affichant un message la veille.

Repérer les promesses et les engagements

Globalement, Cortana ambitionne de repérer tout ce qui ressemble à une promesse ou un engagement, et propose de créer un rappel correspondant. Microsoft insiste sur le traitement local de ces informations et sur le fait qu’aucune donnée n’est envoyée aux serveurs. L’aspect parfois un peu bavard de Windows 10 influe manifestement sur la communication de l’éditeur. Mais pour que le traitement des emails puisse fonctionner, il faudra bien entendu que l’utilisateur se serve de Courrier. S’il ouvre ses comptes Outlook ou Gmail dans un navigateur, la fonction sera donc inutile.

Dans un billet publié hier sur l’un de ses blogs, Microsoft explique que cette fonctionnalité provient du travail effectué par la branche Research de l’entreprise. Cette dernière s’est intéressée à la manière dont les utilisateurs se servent parfois des emails pour se rappeler de certains éléments ou les classer, par exemple en s’envoyant un lien, une liste ou même un mail vide mais dont le sujet évoquera une action à accomplir. L’idée était donc de confier à Cortana la capacité de les repérer.

Des alertes proactives, mais uniquement pour le duo Courrier/Calendrier

L’assistant va chercher également à mieux trouver ce qui sort de l’ordinaire. Si un mail contient par exemple une proposition de rendez-vous à 7 heures du matin le lendemain, Cortana affichera une alerte précisant que cette heure n’est pas habituelle. Dans la foulée, il sera demandé à l’utilisateur s’il souhaite ajuster ses alarmes et son itinéraire. Ce qui suppose que Cortana connaisse au moins une partie de vos habitudes, ce qui ne peut se faire qu’au bout d’un peu de temps.

Ces capacités se retrouvent également dans Calendrier, avec les mêmes objectifs. Cortana examine le rythme habituel de l’utilisateur pour l’informer de manière plus proactive sur les évènements sortant de l’ordinaire. Microsoft aborde l’exemple d’un responsable qui reprogrammerait une réunion au dernier moment. Mais là encore, cela implique que les données professionnelles soient gérées par le duo Courrier/Calendrier de Windows 10.

Il ne manque finalement plus à ces fonctionnalités d’être disponibles dans d’autres langues que l’anglais, et qu’elles soient répercutées sur la version stable de Windows 10. Dans tous les cas, ces ajouts montrent clairement ce que l’éditeur ambitionne de donner à son système : un assistant « malin » capable de signaler tout ce que l’utilisateur pourrait aimer savoir, afin qu’il s’adapte en conséquence. Microsoft n’est pas le seul sur créneau, et il sera intéressant de voir l’évolution de la bataille avec Apple et Google.

Publiée le 26/01/2016 à 09:40
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...