Microsoft rappelle les cordons d'alimentation des Surface Pro, Pro 2 et Pro 3

Un petit risque de surchauffe 28
image dediée
Tablettes

Microsoft vient d’annoncer un plan de rappel pour les cordons d’alimentation de ses Surface Pro, Pro 2 et Pro 3. Tous les marchés où ces tablettes ont été vendues sont concernés. En cause, une pliure prolongée du câble qui peut provoquer un échauffement.

La rumeur circulait depuis quelques jours, mais l’annonce est désormais officielle : Microsoft rappelle les câbles d’alimentation de toutes les Surface Pro, à l’exception de la 4. Sont donc concernées toutes les Surface Pro et les Surface Pro 2, sans distinction. Pour les Surface Pro 3, tout dépend du moment et de l’endroit où elles sont été achetées : avant le 15 mars 2015 pour l’Amérique du Nord, avant le 15 juillet 2015 dans le reste du monde. En France donc, toutes celles qui ont été achetées après cette date ne sont pas concernées.

Le problème est le suivant : si le cordon d’alimentation est replié de manière trop serrée, tordu ou pincé durant une trop longue période, il y a un risque de surchauffe, et donc d’accident. « Bien qu’il n’y ait pas eu de blessures sérieuses rapportées, un petit nombre de nos clients ont signalé ce problème et nous agissons pour y remédier en remplaçant gratuitement les cordons à tous les clients éligibles » indique l'entreprise dans un billet de blog.

Pour demander un cordon de remplacement, les utilisateurs concernés sont invités à se passer par cette page. Microsoft y précise bien que le remplacement ne touche que le câble CA, c’est-à-dire celui qui va de la prise de courant au transformateur, lui-même ne causant pas de problème. Par ailleurs, aucune preuve de détérioration n’est demandée et il n’est donc pas nécessaire de renvoyer celui actuellement en possession.

Publiée le 21/01/2016 à 17:43
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...