De nouvelles fonctionnalités pour les suites Office sur Android et OS X

Et pas des moindres 20
image dediée
Applications

Microsoft a publié une série de mises à jour pour les versions Android et OS X de sa suite Office. On y trouve évidemment des corrections de problèmes, mais surtout l’apparition de plusieurs fonctionnalités. Sur Mac, Outlook s’éveille par exemple enfin au mode plein écran.

La version Mac d’Office 2016 a reçu récemment une mise à jour significative. On y trouve plusieurs nouveautés plus ou moins importantes, comme la possibilité de définir des formes pour les pages dans OneNote, une aide plus efficace au positionnement des éléments dans les diapositives de PowerPoint, ou encore un déplacement facilité des éléments dans les feuilles Excel.

Outlook 2016 dispose enfin du mode plein écran de... Yosemite

Mais la vraie nouveauté, c’est l’arrivée du mode plein écran dans Outlook. Curieusement, il s’agissait du seul élément de la suite à en être dépourvu, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Rappelons que ce mode n’a rien à voir avec une fenêtre maximisée. Apparue avec Yosemite, cette fonctionnalité permet de remplir intégralement l’écran avec l’application, faisant disparaître du même coup le Dock et la barre de menus. L’idée est de se concentrer totalement sur le logiciel en cours, sachant qu’OS X permet de passer d’une application plein écran à une autre par un geste tactile.

Dans Outlook, le mode plein écran s’appelle évidemment par la petite bille verte en haut à gauche de la fenêtre, comme pour les autres logiciels compatibles. Outlook remplit donc l’écran, la fenêtre de rédaction de courrier venant se positionner au centre (comme pour Mail en fait). Outlook laisse cependant la possibilité d’afficher deux fenêtres de courrier l’une à côté de l’autre. Utile pour les comparaisons ou pour répondre à un email en tenant compte d’informations présentes dans un autre.

Outllok 2016

Le mode plein écran peut également servir à diviser Outlook en deux, via la Split View. Elle permet d’afficher par exemple sur une moitié d’écran la vue des emails, et sur l’autre le calendrier ou les contacts. Évidemment, la taille même de l’écran jouera un rôle prépondérant dans l’efficacité de cette fonctionnalité. Sur un MacBook 13 pouces par exemple, la Split View ne sera guère exploitable.

Microsoft a quoi qu'il en soit mis en ligne une page de support dédiée au mode plein écran pour en expliquer le maniement dans Outlook.

Un système de mises à jour à revoir

Comme d’habitude, les mises à jour sont récupérables dans l’outil intégré à Office 2016. Cependant – et ce n’est clairement pas la première fois que nous l’évoquons – il serait vraiment temps que Microsoft revoie sérieusement la manière dont ces nouvelles versions sont distribuées.

Chaque mise à jour oblige en effet à télécharger à chaque fois l’intégralité de chaque installeur de logiciel. De fait, plutôt que d’avoir quelques dizaines de mégaoctets, il faut souvent plusieurs gigaoctets de téléchargement. Un système incrémentiel serait donc clairement le bienvenu.

Nouvelles moutures pour Word, Excel et PowerPoint sur Android

Sur la plateforme mobile de Google, la suite Office a également été mise à jour, Word, Excel et PowerPoint y gagnant des améliorations assez substantielles. Dans les trois applications, on retrouve déjà de nouvelles options de partage, Microsoft ayant ajouté le support des messageries WeChat et QQ, un apport clairement destiné au marché asiatique. De plus, chacune permet maintenant de créer directement un compte Microsoft gratuit si l’on n’en possède pas déjà un. Un ajout intéressant et qui évite des démarches supplémentaires dans un navigateur.

Word gagne de son côté la possibilité de piocher une couleur de surlignage dans une grille, plutôt que de se contenter du jaune. Il incorpore également une fonctionnalité apparue avec Office 2016 : Smart Lookup, qui permet de chercher des informations sur le web, définitions, images et autres, soit pour se renseigner, soit pour les incorporer ensuite dans le document.

Pour Excel, on notera surtout l’arrivée d’une importante fonctionnalité : le support des styles. Un utilisateur pourra donc changer instantanément l’apparence de son tableau, exactement comme sur un PC ou un Mac. Le copier/coller prend également en charge plus d’options, avec les formules, valeurs et formats désormais de la partie. Microsoft a également revu l’affichage des textes paramétrés avec une rotation. Quant à PowerPoint, il sait désormais lire les contenus multimédias embarqués dans les présentations, là encore un apport bienvenu.

Les nouvelles versions des applications sont disponibles dans la boutique Google Play. 

On pourra utiliser directement les liens suivants :

Publiée le 14/01/2016 à 10:50
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...