4G : SFR en tête des activations sur le mois de décembre selon l'ANFR

La guerre reprend en attendant le mois de mai 31
image dediée
Crédits : hh5800/iStock
Téléphonie

À la fin de l'année 2015, SFR est de loin l'opérateur qui a activé le plus d'antennes et de nouveaux supports pour la 4G. De plus, durant le mois de décembre, l'ANFR a accordé de nombreuses autorisations pour la bande des 1 800 MHz. Sur la 3G par contre, très peu de changements.

C'est une tradition : à chaque début de mois, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) publie un état des lieux des déploiements des réseaux mobiles des opérateurs. Comme toujours, il s'agit de chiffres transmis par les opérateurs à l'ANFR (ce qui peut parfois engendrer des erreurs) et non pas de relevés effectués sur place. 

Voici sans plus attendre le bilan pour la fin de l'année 2015 avec, entre parenthèses, l'évolution par rapport au relevé précédent 

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 1 137 (soit 1 de plus)
  • 1 800 MHz : 6 155 (soit 44 de plus)
  • 800 MHz : 3 038 (soit 598 de plus)
  • Total d'antennes : 10 327 (soit 643 de plus)
  • Supports : 7 144 (286 de plus)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 5 636 (soit 289 de plus)
  • 1 800 MHz : 156 (soit 121 de plus)
  • Total d'antennes : 5 792 (soit 410 de plus)
  • Supports : 5 636 (soit 289 de plus)

Numericable-SFR :

  • 2 600 MHz : 1 619 (402 de plus)
  • 1 800 MHz : 0 (pas de changement)
  • 800 MHz : 4 344 (soit 804 de plus)
  • Total d'antennes : 5 963 (soit 1 206 de plus)
  • Supports : 4 587 (soit 785 de plus)

Orange :

  • 2 600 MHz : 5 898 (soit 55 de plus)
  • 1 800 MHz : 0 (pas de changement)
  • 800 MHz : 5 605 (soit 203 de plus)
  • Total d'antennes : 11 503 (soit 258 de plus)
  • Supports : 8 348 (soit 146 de plus)

ANFR janvier 2016

SFR active (très) massivement des antennes et des supports

Numericable-SFR est sans conteste l'opérateur qui a le plus massivement déployé des antennes 4G (1 206 en décembre) tout en étant celui qui a activé le plus de supports : 785 le mois dernier, contre seulement 105 en novembre 2015. Rappelons que, selon les chiffres de l'ARCEP, la marque au carré rouge était dernière en terme de couverture 4G « en propre » avec 39 % de la population et seulement 3 % du territoire. 

Bouygues Telecom et Free Mobile occupent les deuxième et troisième places avec près de 290 supports de plus en 4G, tandis qu'Orange ferme la marche avec 146 de mieux, ce qui ne l'empêche évidemment pas de conserver la première place avec plus de 8 300 supports et 11 500 antennes actifs.

Dans tous les cas, l'agence note que, « au cours du mois de décembre, la croissance des mises en service a été très soutenue. Avec une progression de 4,4 % pour les mises en service (contre 2% le mois précédent) et 1,6 % pour les stations autorisées, cette dynamique a été commune à l’ensemble des bandes de fréquences ». Au total, plus de 23 000 sites sont ainsi autorisés pour de la 4G, dont plus de 20 000 actifs.

La bande des 1 800 MHz se prépare

Comme nous avons déjà eu l'occasion de l'évoquer à de nombreuses reprises, tous les opérateurs pourront réutiliser la bande des 1 800 MHz pour de la 4G (comme le font déjà Bouygues Telecom et Free Mobile dans une bien moindre mesure) à partir du 25 mai 2016.

Les autorisations délivrées par l'ANFR sur ces fréquences sont en augmentation chez tous les opérateurs, qui se préparent donc en coulisse : 68 (soit 26 de plus) chez Orange, 786 chez Free Mobile (soit 232 de plus) et surtout 1 071 (soit 500 de plus) chez SFR.

C'est bien plus calme sur la 3G

Sur la 3G, Free Mobile a activé 134 sites durant le mois de décembre, ce qui porte son total à 6 054. Il est donc encore et toujours très loin de ses concurrents qui continuent de densifier leur réseau : 12 541 (+152) pour Bouygues Telecom, 16 447 (+124) pour SFR et enfin 19 359 (+102) pour Orange.

ANFR 3G janvier 2016

Publiée le 11/01/2016 à 11:20
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...