Windows 10 est maintenant installé sur plus de 200 millions de machines

Et ce n'est pas encore assez 187
image dediée
OS

Windows 10 a passé la barre symbolique des 200 millions de machines. Il s’agit pour Microsoft d’un très bon score, compte tenu des objectifs affichés. Tout aussi important, le mois de décembre a été marqué par une vraie présence des utilisateurs sur le Windows Store.

Windows 10 est le système d’exploitation de Microsoft battant le record de vitesse de déploiement. Il vient de franchir la barre des 200 millions de machines, PC et tablettes. Un chiffre imposant quand on sait qu’il n’a été lancé que cinq mois avant (29 juillet) et que plusieurs évènements sont encore en attente.

À commencer par le début prochain du déploiement de la version Mobile sur un premier lot de smartphones compatibles. Ensuite, Windows 10 sera proposé comme mise à jour recommandée dans Windows Update sur les versions 7 et 8.1 du système.

Windows 10 se répand comme une trainée de poudre

Le précédent record de vitesse était d’ailleurs détenu par Windows 7, mais la présence de Windows 10 a grandi 140 % plus rapidement que son ancêtre, et même 400 % plus vite que Windows 8, dont le succès était clairement moindre. La période des fêtes de fin d’année a été particulièrement propice au nouveau système, la proportion de machines Windows 10 vendues augmentant de 16 points pour s’établir à 62 % aux États-Unis après le Black Friday.

Pour Microsoft, cette augmentation est cruciale. On connait depuis longtemps le cercle vertueux formé par la part de marché d’un produit et l’attrait auprès des développeurs : si ces derniers voient une plateforme s’étendre, alors ils considèrent le développement d’applications spécifiques, qui augmentent à leur tour l’attrait de cette plateforme auprès des utilisateurs. C’est ce cercle qui a fait le succès d’iOS dans un premier temps, puis celui d’Android ensuite, mais que n’a jamais réussi à atteindre Microsoft.

La course contre la montre

L’espoir de Redmond est simple : diffuser Windows 10 aussi rapidement que possible sur les PC, tablettes, smartphones et Xbox, avec la même base et les mêmes API. Au risque d’ailleurs d’agacer les utilisateurs avec une insistance prononcée sur la migration, comme nous l’avons déjà relaté.

Preuve que cette expansion peut être garante de succès, Microsoft a indiqué que la présence sur le Windows Store a augmenté de façon très nette en décembre : 60 % des achats y ont été réalisés par de nouveaux venus. Durant le même mois, le Store de Windows 10 a généré un chiffre d’affaires 4,5 fois supérieur à celui de Windows 8/8.1.

Mais rien n’est encore gagné, loin de là. En dépit d’annonces de grandes sociétés qui affichaient un désir certain de se diriger vers les nouvelles applications universelles, notamment du côté de Facebook, beaucoup se font encore attendre. Une telle application peut en théorie fonctionner de manière indifférente sur n’importe quel appareil équipé de Windows 10, tant que le développeur a prévu une interface adaptée.

Aujourd’hui, et alors que Windows 10 Mobile s’apprête à se répandre, ce manque d’applications tierces reste un vrai problème, pouvant donner à la plateforme un aspect « limité ». Il faut donc s'attendre à voir Microsoft insister encore et encore sur la migration vers son dernier système, car la part de marché du produit rendra d'autant plus fort le message aux développeurs : « Développez pour nous, et vous pourrez toucher des centaines de millions de machines ». Depuis que Microsoft propose un Store dans Windows, il serait en effet temps d'amorcer le moteur.

Publiée le 05/01/2016 à 08:30
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...