Ian Murdock, le « ian » de Debian, est décédé à l'âge de 42 ans

sudo poweroff 192
image dediée
Crédits : Ilya Schurov, Computerra Weekly. CC BY-SA 2.0
OS

La communauté Linux en général et le projet Debian en particulier pleurent la disparition d'Ian Murdock. Le fondateur de la célèbre distribution est décédé lundi soir aux États-Unis, dans des circonstances qui restent à définir.

Si le monde de l'informatique, ou des nouvelles technologies au sens large, a ses figures de proue, il a surtout été façonné par de nombreuses personnes qui agissent dans l'ombre. Souvent sans les honneurs ou la reconnaissance du grand public.

De Debian à la Linux Fondation

Ian Murdock, était de ceux-là. Principalement connu pour avoir fondé le projet Debian en 1993 alors qu'il n'avait que 20 ans, il est décédé ce lundi soir à l'âge de 42 ans. La nouvelle a été officialisée sur le site de la distribution Linux qui rappelle qu'il était un « ardent défenseur du logiciel libre, un père, un fils, et le « ian » de Debian ».

Les circonstances exactes de sa disparition restent encore floues pour le moment. En effet, son compte Twitter évoquait des problèmes avec les forces de l'ordre et la possibilité d'un suicide, mais il a depuis été désactivé. Pour certains, il aurait pu être piraté, mais aucune annonce officielle sur le sujet n'a été faite pour le moment.

Debian est un système d'exploitation largement utilisé à travers le monde et sur lequel est notamment basée une autre célèbre distribution : Ubuntu. Cette dernière le présente d'ailleurs comme « le roc » sur lequel elle s'est construite, en apportant tout de même sa touche personnelle, notamment au niveau de l'interface. Une des spécificités de Debian est sa politique de mise à jour : « Publier seulement lorsque c'est prêt ».

Dernier poste en date : chez Docker

Mais la vie de Ian Murdock ne peut pas uniquement se résumer à Debian en ce qui concerne le monde du logiciel libre. Au début de sa carrière, il a en effet occupé le poste de CTO de la Linux Fondation et il a été le président de la Linux Standard Base, un projet qui regroupe de nombreuses distributions Linux et qui a pour but de standardiser au maximum la structure des différents systèmes d'exploitation basés sur GNU/Linux.

Il a ensuite travaillé chez Sun Microsystems, puis chez Salesforce avant d'arriver chez Docker, son dernier poste en date. La société a d'ailleurs publié un billet signé de la main de son président Ben Golub. Il présente cet événement comme « une perte tragique pour sa famille, pour la communauté Docker, et le monde plus large de l'open source. Nous pleurons sa disparition ».

Publiée le 31/12/2015 à 10:35
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...