Windows 10 et vie privée : les options à ne pas oublier

Halte aux clics frénétiques 237
image dediée
Crédits : iStock/ThinkStock
OS

Maintenant que Windows 10 commence à être installé chez un nombre croissant d’utilisateurs, certains se posent des questions pratiques, notamment sur la manière dont la vie privée est gérée. Nous avons donc décidé de faire le point sur les options à connaître et qui se manifestent dès l’installation du système.

Windows 10 brasse potentiellement une importante quantité de données personnelles, mais cela dépend surtout des choix opérés par l’utilisateur. Il faut rappeler que l’on parle ici d’un système d’exploitation, dont l’installation devrait se faire sérieusement et en évitant de cliquer sur le bouton « Suivant » sans analyser ce qu’il vous est demandé de valider.

Comme nous avons déjà pu le constater lors de la nouvelle déclaration de confidentialité commune à l’ensemble des produits et service, Windows 10 peut être amené à enregistrer de très nombreuses informations, certaines à des fins statistiques et de diagnostics, d’autres clairement personnelles. Le système ne s’en cache pas… à condition que l’on sache où regarder.

Géolocalisation, évènements du calendrier, frappes au clavier, identifiant de publicité, données de navigation, rapports d’erreurs et autres ont tous une option qui permet de contrôler soigneusement ce que l’on souhaite envoyer. Mais tout est activé par défaut.

Ne pas cliquer trop vite sur les boutons « Suivant »

Le raisonnement de l’éditeur est simple en la matière : la configuration rapide doit mener au plus vite à un système utilisable avec des paramètres idéaux, où tout fonctionne correctement. Ce qui comprend Cortana, l’assistante vocale si gourmande en informations personnelles pour fournir des réponses et des recommandations les plus aiguisées possibles.

Si vous n’avez pas encore installé complètement Windows 10, nous vous invitons donc à faire particulièrement attention à la phase de paramétrage proposée avant de commencer à réellement utiliser le système. Dans l’écran intitulé « Démarrer rapidement », il faut regarder en bas à gauche une toute petite ligne baptisée « Paramètres de personnalisation ». Si l’on clique dessus, on entre dans une phase de réglage en deux écrans, contenant toutes les options liées aux envois de données :

Windows 10 vie privéeWindows 10 vie privée

Couper complètement la géolocalisation

Le premier écran est particulièrement important si vous n’aimez pas l’idée qu’une application accède à votre emplacement géographique. Par défaut, le paramètre est activé et aucune application n’utilisera votre position sans vous en demander la permission. Cependant, Microsoft indique que « certaines données d’emplacement » peuvent lui être envoyées (ainsi qu’à des « partenaires agréés ») pour améliorer les services de localisation.

Le fait est que si vous désactivez cette option, la géolocalisation ne fonctionnera plus, même quand une application en aura besoin, notamment les services de cartographie. Plus haut dans l’écran, si l’amélioration de la prédiction au clavier ou dans l’écriture manuscrite ne vous intéresse pas, les options peuvent aussi être désactivées.

Données de navigation et partage des accès Wi-Fi

Le deuxième écran contient des options qui ne concernent pas toutes l’envoi de données, et certaines ne devraient d’ailleurs pas être désactivées. C’est surtout le cas des premières ayant trait à la navigation : le Smart Screen ajoute une couche de protection en indiquant quand un site ou un téléchargement représente un danger, tandis que la prédiction permet de précharger certaines pages à l’avance en vue de les afficher plus rapidement ensuite. Si les performances ne sont pas une priorité, on désactivera volontiers la deuxième option.

Windows 10 vie privée

Pour le reste, nous vous recommandons surtout de faire attention à l’avant-dernière option. Elle permet en théorie de se connecter automatiquement aux réseaux des amis s’ils figurent dans vos contacts. Cette fonction, active dans Windows 10 et Windows Phone 8.1, se base sur les contacts du compte Microsoft, de Skype et de Facebook. Pour le réseau social, il faut évidemment autoriser Windows à accéder au compte.

Mais ce partage fonctionne dans les deux sens : votre Wi-Fi sera ouvert à ceux qui viendront chez vous s’ils figurent dans l’une de vos bases de contacts. Si cela vous évitera à quelques reprises la question du code Wi-Fi, tous ne sont pas d’accord avec cet automatisme si le réseau donne accès par exemple à un NAS contenant de nombreuses données personnelles.

Le compte Microsoft n’est toujours pas obligatoire

Tout comme dans Windows 8 et 8.1, le compte Microsoft est fortement recommandé… mais il n’est en rien obligatoire. L’assistant de paramétrage affiche bien en évidence les deux champs pour l’adresse email et le mot de passe, et vous propose même d’en créer un si vous n’en avez pas. Mais de la même manière que précédemment, on trouve en bas à gauche un lien pour ignorer cette étape.

Windows 10 n’a pas besoin de compte Microsoft pour fonctionner, mais tout ne sera pas forcément accessible si vous vous en passez. Pas question évidemment de synchronisation des paramètres, d’enregistrement des mots de passe dans Edge, mais pas de possibilité non plus de récupérer de nouvelles applications dans le Store. C’est en effet le MSA (Microsoft Account) qui enregistre les licences. Cependant, et c’est un point important, le Store pourra mettre à jour les applications déjà fournies avec le système, comme Edge justement, ainsi que Photo, Courrier, Calendrier et les autres.

Windows 10 vie privée

Et si on a déjà tout validé ?

Si vous avez passé trop rapidement les premiers écrans et que vous regrettez ce choix, sachez que rien n’est perdu. Ouvrez le menu Démarrer, rendez-vous dans « Paramètres », puis dans « Confidentialité ». De nombreuses options sont présentes dans cette rubrique, qui vaut dans tous les cas le coup de s’y attarder, puisque des réglages supplémentaires y sont présents.

En plus des paramètres déjà abordés, on pourra ainsi contrôler finement quelle application accède à la localisation si elle est activée, aux contacts, au microphone ou encore à la caméra. Certaines options sont rangées ailleurs. Le partage automatique des réseaux Wi-Fi avec les contacts se trouve ainsi dans rubrique « Réseau & Internet », puis « Wi-Fi » et enfin « Gérer les paramètres Wi-Fi ». L’option à couper se nomme « Me connecter aux réseaux de mes contacts » et, en dépit de son nom, concerne bien le partage de ses propres réseaux et la connexion à ceux des contacts. On ne peut pas choisir de le faire dans un seul sens.

Quant à Cortana, tout peut être désactivé dans le panneau de l'assistant, via le menu hamburger situé en haut à gauche, puis dans Paramètres :

Windows 10 vie privéeWindows 10 vie privée

Publiée le 29/07/2015 à 18:00
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...