S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

[Interview] Initier les enfants au code ? « Pas urgent » selon Benjamin Bayart

Enseigner l’informatique à tout le monde « ne présente pas d'intérêt »

Alors que les enfants devraient pouvoir bénéficier dans certaines communes d’une initiation au code informatique dès la rentrée prochaine (hors temps scolaire), Next INpact a souhaité solliciter l’analyse de Benjamin Bayart, qui est expert en télécommunications, militant de l’internet libre et président de la fédération FDN

Certaines écoles primaires devraient proposer dès la rentrée prochaine une initiation au code informatique. Est-ce une bonne idée ?

Ça ne peut pas nuire qu'il y ait des cours d'initiation, mais ce n'est pas quelque chose d'une urgence significative. Initier les enfants à faire un peu de code ou les initier à faire de la danse ou des arts plastiques, c'est bien en termes de diversité. Sauf que ce n'est pas ça le défi du passage de la société au numérique : on n'est pas sur les bons enjeux. 

En 2014, n’est-il pas plus important de savoir comment fonctionne la programmation informatique que de savoir danser ?

Il y a besoin que les gens comprennent la programmation quand on veut fabriquer des programmes. Le rôle de l'école n'est pas forcément de former des professionnels. Quand on cherche à former des citoyens épanouis, la programmation n'est pas un enjeu significatif.

 

Aujourd'hui encore, on apprend aux enfants à écrire dans un contexte qui n'est pas fait pour être lu. On leur apprend à écrire pour répondre à la question du prof, et ils ne s'attendent pas à être lus par quelqu'un d'autre que le prof. Or s'exprimer en public, c'est quelque chose de très particulier. Et le moindre post Facebook, le moindre billet de blog, le moindre commentaire est une expression. Et ça, ça joue un rôle-clé dans la vie future des citoyens. Ça demande de la préparation, ça demande à y être entraîné. Je trouve qu'il y a un enjeu beaucoup plus fort sur le fonctionnement de la société à apprendre aux gamins à s'exprimer en public qu'à leur apprendre trois lignes de programmation.

 

Je ne dis pas qu'il faut enseigner l'informatique à personne, je dis que ce n'est pas urgent. Que les gamins doivent apprendre le code, c'est exactement comme une initiation à n'importe quoi d'autre : c'est intéressant d'en avoir vu, mais pas plus. Après, ceux qui se spécialiseront en informatique auront besoin de voir beaucoup plus que ce qu'on peut faire comme initiation en primaire. Ce qui est intéressant dans cet aspect initiation, c'est de ne pas décourager les talents. C'est-à-dire que les gamins qui sont doués pour la programmation, c'est intéressant de s'en rendre compte, de même que c'est intéressant de se rendre compte des gamins qui sont doués pour la danse ou pour le foot ou pour n'importe quoi d'autre. Mais ce n'est pas plus que ça.

Il existe pourtant bien des cours afin de sensibiliser les enfants aux publications sur Facebook par exemple, tel que le B2i...

Je ne m'avancerais pas trop sur le B2i, parce qu'autant que je sache, c'est plutôt une merde... Mais non, ce qui existe aujourd'hui est marginal. Typiquement, apprendre aux gamins à utiliser un traitement de texte ou un logiciel pour faire des présentations, ça ne sert à rien ! Ils y arriveront tout seuls, et plus vite que leurs profs. On leur explique que copier c'est mal, alors que ce n'est pas vrai ! On ferait mieux de leur apprendre qu'il y a des choses libres de droits qu'ils peuvent copier, ce serait un peu moins fantaisiste... On leur apprend l'utilisation de logiciels propriétaires, alors qu'on ferait mieux de leur expliquer les enjeux de société. On fait les choses de travers !

Code Informatique Enfants Ecole
Crédits : michaeljung/iStock/Thinkstock

Les problèmes qui se posent sont beaucoup plus fondamentaux. S'exprimer en public est quelque chose de compliqué, qu'on ne peut pas apprendre tout seul en bricolant sur un logiciel. Ça, c'est un boulot de prof de français, de prof de philo, ça peut s'apprendre tout petit... Savoir qu'on ne dit pas la même chose sur Facebook devant tout le monde que ce qu'on dit dans la cour de récré ou entre copains, ça s'apprend. Et ça me parait être un enjeu beaucoup plus structurant que le fait de savoir écrire dix lignes de HTML.

Vous préféreriez donc un meilleur apprentissage du numérique dans tous les cours, sans qu'il y ait d'enseignement spécifique de l'informatique ?

Je pense qu'il y a un intérêt à prendre en compte les usages du numérique dans tous les cours, oui. Il y a certains cours dans lesquels il y a besoin d'un travail spécifique, mais exactement comme en cours de français il y a des travaux spécifiques sur la maîtrise de la langue par exemple. Je ne sais pas comment ça peut s'enseigner, je ne suis pas prof de français, je suis plutôt un scientifique, mais ça me paraît être un enjeu beaucoup plus fondamental. C'est presque un cours de journalisme... Quelqu'un qui publie un billet de blog, ce n'est pas très différent d'un journaliste qui écrit un article : ça s'apprend. Quelqu'un qui poste sur son mur Facebook, c'est quelqu'un qui écrit en public : ça s'apprend. Et ça, ça me paraît beaucoup plus important.

 

S'il y a une initiation à la programmation, très bien, tant mieux. Ce n'est ni grave, ni important. Ça permettra de repérer les gamins qui ont un certain talent pour la programmation et qui en ont la vocation. Moi j'ai commencé comme ça : lorsque j’étais en CM2, mon instituteur a acheté des ordinateurs et j'ai trouvé ça bien. On a dû passer quelques après-midi à faire de la programmation et puis c'est tout. Le reste, je l'ai fait tout seul ! Il y a un besoin sur les formations, mais beaucoup plus sur les questions humaines que sur les questions techniques.

De plus en plus de voix poussent pourtant à un meilleur apprentissage de l’informatique à l’école. Comment expliquez-vous cela ?

À l'heure actuelle, il y a une poussée d'un certain nombre de lobbys pour mettre en avant l'enseignement de l'informatique comme une discipline à l'école. Si vous regardez bien, ce sont toujours les mêmes phrases, toujours formulées de la même façon. Donc manifestement toujours les mêmes personnes qui poussent derrière. Et en fait, à part quelques universitaires en mal de reconnaissance, il n'y a pas de travaux disant que ça présente un intérêt.

 

Il y a les mêmes poncifs ressassés en permanence, disant « oh la la, au 21ème siècle il faudrait bien enseigner l'informatique ! » C'est comme si, au 19ème siècle, l'urgence avait été d'enseigner l'usage de la machine à vapeur à tout le monde... Or je ne suis pas sûr que le plus urgent à cette époque-là était d'enseigner les lois de Watt et les théorèmes de Carnot, alors qu'à l'opposé, apprendre à lire et à écrire à la totalité du peuple, ça avait un sens et ça représentait une urgence. Pour autant, aujourd'hui, il faut bien former des informaticiens, il n'y a pas de doute. Il faut arrêter de les dénigrer, ce qu'on fait de manière systématique en France. Mais ça ne veut pas dire qu'il faut enseigner l'informatique à tout le monde, ça ne présente pas d'intérêt.

 

Merci Benjamin Bayart.

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Google+

Publiée le 16/07/2014 à 09:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 200 commentaires

Avatar de aurel_gogo INpactien
aurel_gogo Le mercredi 16 juillet 2014 à 09:27:47
Inscrit le mardi 7 décembre 04 - 719 commentaires
Assez d'accord avec monsieur.
Avatar de rorix INpactien
rorix Le mercredi 16 juillet 2014 à 09:29:55
Inscrit le lundi 11 mai 09 - 130 commentaires
Assez d'accord avec monsieur.

Je dirais même plus, tout à fait d'accord avec le monsieur !
Avatar de Mastah INpactien
Mastah Le mercredi 16 juillet 2014 à 09:32:35
Inscrit le mardi 3 janvier 06 - 161 commentaires
All hail !
Avatar de KP2 INpactien
KP2 Le mercredi 16 juillet 2014 à 09:32:39
Inscrit le mercredi 15 mars 06 - 2475 commentaires
Merci beaucoup...

Mr Bayard est toujours aussi impressionnant d'intelligence et de perspicacité. Depuis que j'ai entendu cette histoire de code a l'ecole, j'eprouve une gene a cette idee et je n'arrivais pas a dire pourquoi.
Maintenant, je sais car Mr Bayard vient de me le montrer.

Avatar de lossendae INpactien
lossendae Le mercredi 16 juillet 2014 à 09:37:16
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 6958 commentaires
This.

Il y a 200 commentaires

;