S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Thread, le protocole qui veut faire communiquer tous les objets connectés

Et encore un parmi d'autres

On enfonce une porte ouverte : le monde de l’internet des objets est sur le point d’exploser. Chaque marque y va de ses propres technologies, mais certains mouvements se sont déjà initiés pour tenter d’harmoniser l’ensemble. Comme tant d’autres domaines, il est probable cependant que plusieurs « standards » cohabitent pendant un moment.

thread

Une alliance de trois poids lourds

Samsung, Google  et ARM ont annoncé une intéressante alliance dans le monde des objets connectés : Thread. Pas question ici de plateforme, d’infrastructure ou même d’API, mais d’un composant bien plus bas niveau, à savoir un protocole de communication pour que les objets puissent échanger des informations.

 

L’objectif de Thread n’est pas de réinventer la roue. Le protocole est ainsi bâti sur des technologies déjà existantes. Le site officiel indique que Thread doit permettre de « gérer des fonctions de sécurité, de routage, de configuration et de remise en route des appareils après mise en veille qui peuvent permettre de prolonger la durée de vie des batteries et simplifier l'usage des objets connectés ».

Basse consommation, sécurité et open source 

Thread est pensé avant tout pour la très basse consommation, critère essentiel à l’autonomie d’objets dont beaucoup ne sont pas directement raccordés sur le secteur. Un autre point abordé est la sécurité : toutes les connexions et tous les échanges de données utilisent un chiffrement AES, un bon point quand on connait les risques liés à des objets qui communiquent à tout va sur Internet sans les protections nécessaires.

 

Mais le véritable atout de Thread pourrait être sa conception, qui lui permet d’être déjà utilisé dans certains produits, surtout quand on sait qu’il est porté par Google, Samsung et ARM. Nest, connu pour ses produits connectés justement, utilise déjà une version de Thread, notamment dans son thermostat. Mais pourquoi mettre en place un tel protocole si des API ou d’autres moyens d’accès existent déjà ?

 

Selon le groupe Thread, il s’agit d’établir une base de communication universelle avec un maximum de partenaires. Si tous les objets peuvent communiquer de la même manière, les actions possibles n’en seront ainsi que plus nombreuses. Thread permet en théorie d’aller plus loin que les actuels protocoles de communication sans fil et doit permettre normalement une sécurité beaucoup plus poussée. Thread a en outre été pensé pour inclure dès le début les transferts vers les smartphones et autres appareils mobiles.

Déjà plusieurs alliances concurrentes 

Evidemment, l’association entre Google, Samsung et ARM pourrait porter ses fruits car les trois entreprises participent directement au succès écrasant d’Android, dont les capacités domotiques seront largement étoffées avec la version « L ». Pourtant, l’alliance des trois gros acteurs n’est pas la seule.

 

La semaine dernière, plusieurs entreprises sont réunies pour annoncer la formation de l’Open Interconnect Consortium, qui vise sensiblement les mêmes objectifs. On y retrouve Atmel, Broadcom, Dell, Intel et… Samsung, qui a manifestement choisi de jouer sur les deux tableaux, pour ne pas être pris au dépourvu. Cependant, contrairement à Thread, il reste tout à faire car si le projet doit accoucher de technologies open source, rien n’est encore disponible.

 

Quand bien même deux technologies s’affrontant pour la même place est déjà une situation déjà vue (on se rappellera du pauvre HD-DVD), d’autres alliances sont déjà en place. Intel justement a déjà son Industrial Internet Consortium dans lequel on retrouve HP, EMC, Fujitsu, Bosch, Schneider ou encore... Samsung, décidément partout. Qualcomm de son côté dispose de sa propre initiative, baptisée AllJoyn et open source là encore, à laquelle participe notamment Microsoft depuis le 2 juillet.

Ce n'est que le début 

Il est certain que plusieurs de ces projets n’aboutiront à rien de réellement concret dans les années qui viennent. L’Internet des Objets, tant de fois promis, en est encore à ses balbutiements : si les objets se connectent bien à Internet, leurs interactions sont très limitées. Le nombre de partenaires est par ailleurs un critère de poids, mais il n’est pas le seul : la date d’arrivée sur le marché, la facilité d’intégration, l’utilisation par les développeurs tiers ainsi que la maintenance et les évolutions sont autant de critères cruciaux pour le succès d’une technologie qui se rêve standard.

 

Dans le cas de Thread, le dernier arrivé, le potentiel est là et la technologie est déjà en partie exploitable. Mais la multiplication des protocoles amènera tôt ou tard la question de la normalisation par un organisme spécifiquement conçu dans cet objectif, tel que l’ISO.

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 15/07/2014 à 17:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 19 commentaires

Avatar de RinSa INpactien
RinSa Le mardi 15 juillet 2014 à 17:16:06
Inscrit le jeudi 28 décembre 06 - 333 commentaires
Skynet
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le mardi 15 juillet 2014 à 17:16:25
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 20396 commentaires
Combien vont penser à ça en lisant cette actu ?

Avatar de ar7awn INpactien
ar7awn Le mardi 15 juillet 2014 à 17:19:05
Inscrit le samedi 17 août 13 - 305 commentaires
Combien vont penser à ça en lisant cette actu ?


on est déjà deux
Avatar de eliumnick INpactien
eliumnick Le mardi 15 juillet 2014 à 17:20:32
Inscrit le mercredi 9 janvier 13 - 1653 commentaires
Combien vont penser à ça en lisant cette actu ?



Absolument tout ceux qui ont vu le titre de l'article y ont pensé ^^
Avatar de esver INpactien
esver Le mardi 15 juillet 2014 à 17:21:28
Inscrit le lundi 21 novembre 05 - 421 commentaires
Combien vont penser à ça en lisant cette actu ?


J'allais la poster ;-)

Il y a 19 commentaires

;