Microsoft travaille sur un clavier capable de reconnaître des gestuelles

D'ici quinze ans, on arrivera peut-être à égaler Minority Report 35

Des chercheurs de chez Microsoft ont mis au point un nouveau type de clavier permettant aux utilisateurs de piloter leur ordinateur grâce à diverses gestuelles effectuées au ras des touches. Une possibilité permise par l'utilisation d'une petite centaine de capteurs infrarouges détectant la position des mains.

Microsoft Proto Clavier Type Over Swipe

En l'espace de 40 ans d'informatique, le clavier n'est probablement pas le périphérique ayant le plus évolué. Si les mécanismes des touches ont varié au fil des années, avec notamment l'apparition des touches « chiclet », le principe de base reste le même et il est toujours question d'appuyer sur des boutons pour interagir avec la machine. 

Alors que de nombreux périphériques, comme le Leap Motion, ou encore Kinect, permettent de prendre le contrôle d'un terminal grâce à des gestes, des chercheurs de chez Microsoft ont essayé de mettre au point un moyen d'intégrer ce type de technologies dans un clavier standard.

Pour ce faire, les équipes de Microsoft ont installé une batterie de 96 capteurs infrarouges entre les touches d'un clavier.Ceux-ci doivent permettre de connaître à tout instant la position des doigts et des mains de l'utilisateur afin de déterminer s'il effectue certains gestes. Par exemple, dessiner un « V » au-dessus du clavier permet de passer la fenêtre active en mode plein écran. Il suffit ensuite de faire glisser un doigt vers le haut ou le bas pour en faire défiler le contenu. Pour limiter le risque de faux positif, la portée des capteurs se limite à quelques centimètres seulement, ainsi, il est nécessaire d'effectuer les mouvements au ras des touches. 

Un algorithme permet ensuite de tracer la position des doigts sur le clavier ainsi que leur distance par rapport à celui-ci. Plusieurs images successives sont superposées et permettent de savoir quel mouvement a été effectué par l'utilisateur, déclenchant ensuite l'action adéquate à l'écran. Mais plutôt qu'un long discours, une démonstration en images sera certainement plus parlante :

Publiée le 02/05/2014 à 17:17
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...