Facebook : un flux d'actualité plus pertinent, la connexion unifiée améliorée

Mort aux publications des jeux ? 7

Il y a quelques jours, Facebook a annoncé deux changements importants. La première concerne sa procédure de connexion intégrée à des applications tierces, et le droit qui leur est accordé de publier sur votre mur en votre nom. Le second concerne votre flux principal, où le réseau social veut mieux mettre en avant le contenu de qualité, plutôt que les activités secondaires. Un changement qui se veut dans la continuité des récentes annonces sur le sujet.

Facebook a récemment annoncé qu'il voulait améliorer le fonctionnement du flux principal des utilisateurs, et qu'il annoncerait toutes les nouvelles initiatives le concernant. Après avoir évoqué des changements concernant la gestion des publications non lues, c'est donc aujourd'hui au tour de la question de la qualité de celles-ci.

Facebook comme Google vont à la pêche au contenu pertinent

En effet, tout comme Google veut se débarrasser des sites jugés inutiles en raison de leur manque d'intérêt (simple reprise de flux RSS, contenu généré automatiquement ou trop faible, surplus de publicités mal positionnées, etc.), et mettre en avant les dossiers de fond. Facebook veut faire encore plus ressortir les éléments qui peuvent nous sembler intéressant au sein des centaines de statuts qui peuvent nous toucher chaque jour, parmi lesquels on retrouve aussi bien des propos assez complets, comme de simples partages qui peuvent avoir leur importance, ou des notifications de jeux et d'applications en tous genre.

Facebook Flux d'actualité Bump

Mais comment concilier les intérêts de la plateforme et de ses partenaires, qui veulent s'assurer de la visibilité auprès des utilisateurs, avec l'intérêt de ce dernier de ne voir que ce qui l'importe. Un nouvel algorithme a donc été mis en place après une étude auprès de quelques milliers d'utilisateurs à qui l'on a demandé si les contenus affichés étaient intéressants et affichés au bon moment, si la source leur semblait fiable, s'ils semblaient intéressants, s'ils paraissent ne s'afficher que parce que la source a tenté de « tricher » en poussant les utilisateurs à aimer la publication, etc. 

Au final, Facebook indique que son nouvel outil permettant de détecter si une publication est considérée comme qualitative ou non comporte plus d'un millier de facteurs. Ceux-ci peuvent aller du nombre de fois qu'une page voit ses statuts masqués par les utilisateurs, si ses fans sont connus pour suivre d'autres pages de qualité ou semblent plutôt n'être là que par intérêt (à l'occasion d'un concours par exemple), la quantité d'informations contenue dans un profil, etc.

Un nouvel algorithme qui se met déjà en place : un nouveau défi pour les pages ?

L'équipe indique que les critères continuent d'être affinés en fonction des retours, mais que les premiers résultats montrent que plus de contenus de qualité sont affichés avec ce nouvel outil, utilisé conjointement avec les autres critères qui permettent de déterminer la position d'un élément dans le flux principal des utilisateurs. Ainsi, il est actuellement déployé sur l'ensemble des comptes, ce qui pourra prendre quelques semaines à s'activer de manière globale.

La société indique que pour les pages, qui sont ses clients en terme de publicité, l'impact devrait être assez léger. Elle ajoute que celles qui voient déjà un bon engagement devraient constater un meilleur « reach ». Pour s'assurer une bonne visibilité, la donne reste inchangée : publier des éléments intéressants, au bon moment, et être crédible auprès d'une audience qui a confiance. Deux questions sont à se poser avant toute chose :

  • Est-ce que les utilisateurs vont partager ce contenu ou le recommander à leurs amis ?
  • Est-ce que mon audience veut voir ce contenu dans son flux d'actualités ?

De plus belles photos pour les publicités

Notez au passage qu'il y a quelques jours, Facebook a mis à disposition de ceux qui gèrent des pages un stock d'image et de photos de Shutterstock qu'ils peuvent utiliser gratuitement pour leurs publicités. Un moteur de recherche est ainsi mis à leur disposition. Il est désormais possible de créer plusieurs publicités en une seule fois pour une même campagne, via l'upload multiple, ou la sélection de plusieurs images issues de la nouvelle base. 

Facebook Publicité Shutterstock

L'application de gestion des pages pour Android et iOS a aussi été mis à jour au passage afin d'ouvrir quelques nouvelles possibilités, en plus des améliorations en terme de performances ou de la correction de quelques bugs. Il sera ainsi désormais possible de mettre en ligne plusieurs photos dans une seule publication, d'ajouter de nouveaux comptes d'administrateurs, mais aussi de les éditer.

La connexion unifiée plus claire dans les applications tierces

Du côté des applications tierces, c'est la procédure de connexion unifiée de Facebook qui a été revue pour être plus rapide, mais aussi mieux vous laisser le choix. Il faut dire que celle-ci pouvait encore être assez opaque au niveau des autorisations quelle permet d'accorder et que certains pouvaient en abuser. Pour rappel, vous pouvez voir l'ensemble de ces droits et les modifier en vous rendant sur cette page : 

Désormais, il vous sera ainsi demandé séparément si vous voulez qu'une application puisse publier en votre nom, et si oui, avec quelle confidentialité. Si vous refusez, il vous sera possible de passer cette étape d'un simple clic :

Facebook Login Facebook Login

Une manière sans doute de permettre à ceux qui ne veulent utiliser cette fonctionnalité que pour disposer d'une connexion unifiée de le faire, et ainsi couper l'herbe sous le pied d'initiatives telles que Personas de Firefox. Reste à voir si cela sera efficace dans la pratique.

Facebook, qui indique que plus de 850 millions d'utilisateurs utilisent ce système chaque mois (basé sur une moyenne des trois derniers mois), précise que 81 des 100 applications les plus populaires sous iOS et 62 sous Android utilisent ce système. Pour mettre en avant tous ces chiffres, la société a d'ailleurs mis en ligne une infographie :

Facebook Login Infographie

Publiée le 26/08/2013 à 08:37
David Legrand

Rédacteur en chef adjoint et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...