S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google propose la location de livres numériques pour les étudiants

Y'en a toujours que pour eux tsss

Depuis quelques mois, Google a mis les bouchées doubles dans le secteur du livre. Sa dernière nouveauté en date est la location de livres numériques. Selon Google, l'intérêt est surtout élevé pour les étudiants, aux manuels scolaires souvent (très) onéreux et utiles seulement une poignée de mois.

Google location livres

 

Amazon est désormais prévenu : Google veut marcher sur ses plates-bandes. Après l'import d'ePub et de PDF en mai dernier, voilà que le géant américain annonce aux étudiants américains qu'ils peuvent désormais se procurer des ouvrages scolaires en location, ceci grâce à certains éditeurs partenaires. De nombreux domaines sont concernés, de l'histoire aux mathématiques, en passant par l'anglais. Amazon propose déjà depuis plusieurs mois à ses clients américains la location de livres numériques. Néanmoins, la sélection est différente et très restreinte. Qui plus est, Amazon ne visait pas spécifiquement les étudiants. Barnes & Noble propose par contre la location de manuels scolaires, mais physiques, et non numériques.

 

Google, lui, n'hésite pas à vanter l'intégralité de ses services pour les jeunes et moins jeunes qui commenceront à étudier dans quelques semaines. Outre le gain de poids dans le sac des étudiants, Google rappelle que ses livres numériques sont disponibles en ligne à tout moment, ceci que ce soit sur les smartphones et tablettes Android, mais aussi les appareils iOS, et bien sûr directement sur le web via ordinateur. Un moyen de ne pas s'inquiéter si l'on oublie ses livres chez soi. Des atouts que n'importe quel autre service concurrent peut donc offrir, hormis pour la location de manuels scolaires.

 

Google livres surlignage

 

Selon Google, un étudiant peut économiser jusqu'à 80 % de ses dépenses en passant par la location de livres numériques. Notez que l'Américain rajoute à la location la possibilité d'écrire (virtuellement) des notes et de surligner des textes, ce qui, là encore, vise spécifiquement les étudiants.

 

Pour le moment, louer n'est possible qu'aux États-Unis, les autres pays étant confinés au simple achat. Tout du moins quand le choix des manuels scolaires est possible, ce qui est encore loin d'être le cas pour la plupart des pays.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 13/08/2013 à 08:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 28 commentaires

Avatar de nateriver INpactien
nateriver Le mardi 13 août 2013 à 09:21:07
Inscrit le dimanche 5 février 12 - 132 commentaires
ou quand google privatise la bibliothèque publique.
Avatar de canti INpactien
canti Le mardi 13 août 2013 à 09:42:31
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 4663 commentaires
ou quand google privatise la bibliothèque publique.


non sequitur?
Avatar de Erèbe INpactien
Erèbe Le mardi 13 août 2013 à 09:57:00
Inscrit le jeudi 11 avril 13 - 30 commentaires
En tant qu'étudiant, il faut surtout apprendre à acheter ce qui est nécessaire.
Prendre les classiques, arriver à déceler lorsqu'un prof essaie de vous faire acheter son bouquin sans le dire explicitement (très courant ...). S'échanger ses commentaires sur les ouvrages et le plus important discuter du thème entre étudiants.
De plus, certains ouvrages sont un investissements car font état de références dans le domaine.

Ce n'est pas en faisant sauter la contrainte du prix que la location remplacera l'apprentissage du bon sens et le développement de son intuition.

Edité par Erèbe le mardi 13 août 2013 à 10:01
Avatar de Erèbe INpactien
Erèbe Le mardi 13 août 2013 à 10:11:49
Inscrit le jeudi 11 avril 13 - 30 commentaires
Quelqu'un sait combien de temps dure la location des livres ? J'arrive pas à trouver l'information
Avatar de odoc INpactien
odoc Le mardi 13 août 2013 à 10:16:48
Inscrit le vendredi 12 août 11 - 70 commentaires
Et le jour où y a un problème de droit d'auteur sur un livre loué, on perd toutes les annotations, comme avec amazon ?

Perso, je ne suis pas chaud du tout.

Sans compter l'accès obligatoire à internet.

Il y a 28 commentaires

;