Kimsufi à 2,99 € HT : entre retard de livraisons et annulations de commande

« J'en ai encore l'eau à la bouche... mais l'estomac vide » 121

Un peu plus d'une semaine après la mise en place des nouveaux serveurs dédiés Kimsufi 2013 (à partir de 2,99 € HT par mois), la situation semble bien difficile pour certains clients d'OVH. En effet, entre annulations de commandes et délais qui s'allongent, la grogne monte. Octave Klaba, le patron de l'hébergeur s'est exprimé sur le sujet et nous avons décidé de faire le point.

OVH Kimsufi 2013

Fin-juillet, OVH dévoilait ses nouvelles offres Kimsufi, des serveurs dédiés dont le prix d'appel est de 2,99 € HT par mois seulement pour le KS-2G. En l'espace d'une dizaine de jours, pas moins de 15 000 serveurs KS-2G ont été commandés d'après Octave Klaba, le patron d'OVH.

15 000 commandes en seulement 10 jours, mais seulement 1 400 serveurs livrés

Commandés... mais pas livrés. En effet, sur le forum de l'hébergeur plusieurs utilisateurs font état d'une annulation de leur commande, qu'elle ait été payée par carte bancaire ou bien via Paypal. Au final, seulement 1 400 serveurs KS-2G ont été activés selon le PDG de la société roubaisienne. Face à la grogne des clients, ce dernier a publié un message afin de donner sa vision du problème ainsi que quelques indications pour la suite.

Tout d'abord, cette nouvelle offre s'accompagne de conditions bien plus drastiques que pour les précédentes, à commencer par le support client ainsi que la gestion des incidents qui ne passent que par le forum, hors problème matériel. Notez que cela devrait évoluer prochainement avec l'arrivée prévue d'une option à 15 € par mois, tout de même, pour profiter du même support de base que pour les autres serveurs dédiés. Octave Klaba précise que pour « 2.99e/mois vous avez le hardware connecté sur le net et le forum pour comprendre comment s'en servir. Et c'est ça qui est passionnant : apprendre ». Apprendre, oui, mais dans la douleur répondront sans doute certains clients.

OVH Kimsufi 2013

Trois serveurs Kimsufi KS-2G par clients, les revendeurs ne sont pas les bienvenus

De plus, sur le site de l'hébergeur il est précisé que la « limite de nombre de serveurs par personne physique ou morale » est de 3 pour le KS-2G, contre 50 pour le KS-4G et 100 pour le KS-16G. Mais ce n'est pas la seule limitation et Octave Klaba indique que « depuis KS 2013, nous n'acceptons plus les revendeurs sur la gamme KS 2013 uniquement. Les KS 2012 ou 2011 peuvent être revendus ».

Selon le dirigeant de la société, le problème viendrait de là : « nous avons beaucoup de commandes de revendeurs qui essaient de passer à travers la limite de 3 KS 2013 par client ». Avant d'ajouter qu’« on ne l'a pas fait [Ndlr : la gamme Kimsufi 2013] pour s'enrichir ni pour enrichir les revendeurs. La fête est un peu gâchée à cause de retards de livraisons dus à ces comportements que nous n'avons pas prévus ». On se demande tout de même si au final, ce n'est pas l'importance de la demande tout court qui n'a pas été correctement anticipée.

Quoi qu'il en soit, depuis, le traitement interne des commandes a été revu et corrigé, ce qui aurait pris entre 10 et 12 jours. Octave Klaba précise « que depuis vendredi, l'usine interne tourne et accepte ou refuse les commandes. Ce matin nous avons indiqué à Paypal toutes les commandes à recréditer. Un email sera envoyé à tous les clients dont le paiement a été refusé. On ne donnera pas de raison de refus ni d'indication de comment on vérifie l'unicité du client ».

Des délais qui s'allongent et une offre qui est désormais indiquée comme « Sold out » 

Il faudra donc s'armer de patience puisque les livraisons devraient s'étaler sur encore quatre à cinq semaines pour les 15 000 premiers KS-2G. La faute aux délais d'Intel en partie selon OVH. Pour ceux qui ont eu leur commande annulée ou qui ne l'ont pas encore validée, il faudra également attendre puisque l'offre est actuellement « sold out », ce qui devrait changer selon Octave Klaba :

« J'en ai encore l'eau à la bouche... mais l'estomac vide, désespérément vide »

Quoi qu'il en soit, certains restent sur leur faim en attendant de pouvoir profiter d'un serveur dédié à prix plancher. C'est par exemple le cas de Gepeto dont la commande a visiblement été annulée et qui risque de devoir s'armer de patience pour obtenir un KS-2G à 2,99 € HT par mois :

« Et voilà que la KS2G est "sold out" (expiré en français). Génial... Retour à la case départ ! Je ne peux même pas me dire je serai servir parmi les premiers quand ça reviendra. Franchement, le coup de buzz était bien lancé, mais mal assumé. Il faudrait suivre un minimum derrière, histoire de ne pas juste faire des bulles dans l'eau pour passer le temps.

Mais ceci étant dit, c'est sûr l'offre est plus qu'alléchante. J'en ai encore l'eau à la bouche... mais l'estomac vide, désespérément vide.

Pas content ».

Un « bad buzz » qui n'est pas sans rappeller celui du lancement d'HubiC qui avait aussi connu des débuts assez difficiles chez OVH avant d'être réglé à terme. Il était néanmoins resté en travers de la gorge de nombreux utilisateurs, espérons que cette nouvelle affaire ne ternira pas un peu plus l'image de l'hébergeur français.

Publiée le 07/08/2013 à 11:22
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...