Frostbite 3 : vagues réalistes et destruction sur presque toutes les plateformes

Si vous avez une Wii U ne cliquez pas 53

Electronic Arts vient de mettre en ligne une vidéo montrant les qualités de son moteur Frostbite 3, qui sera inauguré cet automne lors de la sortie de Battlefield 4 sur PC et consoles. L'occasion idéale pour refaire un point sur les ajouts apportés à la version précédente.

  Frostbite BF3

 

Si l'on peut reprocher beaucoup de choses à Electronic Arts, il faut tout de même reconnaître que leur moteur graphique Frostbite et ses dérivés proposent des graphismes plus que satisfaisants sur PC comme sur consoles. La dernière version en date : Frostbite 2 a notamment été utilisée dans des titres comme Battlefield 3 et Need for Speed : The Run, des jeux qui commencent à accuser leur age et qui profiteront de nouveaux épisodes sur les consoles de nouvelle génération.

D'ailleurs, Battlefield 4, Need For Speed Rivals, Dragon Age Origins, Star Wars Battlefront, Mirror's Edge 2 et le prochain volet de la série Mass Effect devraient tous profiter de ce nouveau moteur de rendu. Toutefois, Electronic Arts ne s'est penché que sur le premier cas pour montrer les améliorations apportées par Frostbite 3 par rapport aux versions précédentes.

Un moteur multiplateforme, mais pas pour la Wii U

Dès les premiers instants de sa présentation, Electronic Arts précise que Frostbite 3, est conçu pour « créer du contenu sur tous les supports, de l'iPhone aux consoles next gen ». À première vue il n'y a ici rien d'anormal, on se contentera seulement de soulever un point un peu délicat.

Souvenez-vous, le mois dernier  DICE le studio ayant développé le moteur faisait savoir que la Wii U n'était pas assez performante pour faire fonctionner Frostbite 3 dans des conditions satisfaisantes, pas plus que la version précédente. Or si Frostbite 3 est capable de tourner convenablement sur un smartphone, l'excuse des performances de la Wii U n'est pas valable pour justifier du non-portage des derniers titres sur la console de Nintendo. Il ne reste que les motifs économiques, mais visiblement il s'agit d'un vilain mot que la firme ne compte pas aborder de sitôt.

Des progrès sur la dynamique des environnements

La suite de l'exposé d'EA repose sur un point qui semble crucial : la dynamique des environnements. DICE a particulièrement travaillé sur ce point afin de rendre les décors plus réalistes, et cela passe par des améliorations du moteur physique. 

Deux exemples assez flagrants ont été donnés, l'un concerne la gestion du vent par le moteur. Auparavant, il était nécessaire de faire de nombreuses étapes afin de modéliser un arbre soumis aux caprices du vent. Désormais cette gestion est bien plus simple. De plus, des évènements extérieurs comme une explosion dégageant un important souffle peuvent maintenant influer sur les mouvements des arbres, ou des particules. 

Frostbite BF3 BF4 Battlefield 4

Une autre démonstration concerne le rendu... des vagues, qui lui aussi pourra être influencé par des évènements comme des explosions ou la chute d'objets dans l'eau. Mais surtout, une partie du jeu, y compris en multijoueurs se déroule en pleine mer. Si dans le cadre d'une mission en solo on se moquerait presque de savoir si l'IA voit les vagues au même moment que nous, lors d'une partie en réseau, il est crucial pour l'équilibrage du jeu que chaque joueur voie la même vague au même endroit, au même moment. La firme a donc implémenté dans Battlefield 4 un système permettant de synchroniser les mouvements de l'eau entre tous les joueurs d'un même serveur. Il reste à voir si cela est réellement efficace dans la pratique. 

Destruction, destruction, destruction !

Enfin, que serait Battlefield sans ses fameux décors destructibles ? Certains auront l'audace de répondre « Call of Duty », nous n'irons pas jusque-là, mais il est certain que l'expérience de jeu ne serait alors pas la même. Un nouvel outil, baptisé Levolution doit apporter une nouvelle échelle aux dégâts que peuvent infliger les joueurs sur le décor. 

Ce système pouvait être aperçu lors de la démonstration du gameplay de Battlefield 4 faite par EA lors de l'E3. Si vous n'avez pas suivi la conférence, sachez qu'il s'agit d'un moyen permettant aux joueurs de modifier significativement l'environnement de jeu par le biais de la destruction de structures tout entières. Deux exemples ont été donnés : le cas de l'explosion d'un barrage qui inonderait toute une partie de la carte, et la démolition d'un gratte-ciel répandant une quantité astronomique de débris sur une large surface. 

Frostbite BF3

Pour l'heure nous ne pouvons apprécier ces modifications qu'en images, et nous n'hésiterons sûrement pas à donner notre avis dessus quand nous aurons l'occasion de les essayer en conditions réelles. Pour cela il faudra certainement attendre l'ouverture de la bêta de Battlefield 4, qui ne devrait arriver que d'ici la fin de l'été.  En attendant, nous vous invitons à jeter un oeil aux dernières images proposées par EA et DICE.

Publiée le 25/06/2013 à 18:10
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité


chargement
Chargement des commentaires...