S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Opera publie déjà la version finale de son client Mail indépendant

Mauvais signe pour son retour dans le navigateur

La première bêta d’Opera 15 a provoqué de nombreuses réactions, en particulier parce qu’un grand nombre de fonctionnalités en sont pour l’instant absentes. La plus remarquable d’entre elles est le client Mail, devenu entre-temps un logiciel indépendant. La version finale est d’ailleurs désormais disponible.

opera next blink

 

Il n’aura pas fallu longtemps à Opera pour sortir la version finale de son client Mail. Désormais une application indépendante, elle signe ici une triste nouvelle pour ceux qui aimaient l’aspect tout-en-un d’Opera : l’improbabilité de son retour dans le navigateur.

 

Ce client email n’a pratiquement pas évolué depuis sa bêta mais des bugs ont certainement été corrigés. L’interface par défaut adopte un classement désormais classique en trois colonnes : l’une pour les dossiers, la deuxième pour les emails, et la dernière, plus grande, pour le contenu de l’email sélectionné. L’application est compatible avec la plupart des comptes, tant qu’ils sont de type POP3 ou IMAP. Dommage qu’Opera n’ait pas tenté de jouer la carte Exchange, à l’instar du client Mail présent dans OS X.

 

Opera Mail propose un fonctionnement par onglets qui permettra de laisser ouverts certains courriers importants. Le logiciel offre en outre une fonctionnalité que l’on retrouve notamment dans Outlook 2013 : la possibilité de se désinscrire d’une chaîne d’emails. Dans le cadre de réponses multiples à un courrier initial, si l’utilisateur estime qu’il n’est plus concerné, Mail pourra se charger de se débarrasser des éléments ultérieurs.

 

Pour le reste, Opera Mail est un client relativement classique. Il intègre évidemment une gestion des contacts, de même que les flux RSS ou encore les libellés. On peut se demander cependant ce qui a poussé l’éditeur à externaliser son client à une époque où les webmails deviennent toujours plus riches en fonctionnalités. Cela étant, la stase dans laquelle est plongée Thunderbird et l’abandon par Microsoft de Windows Live Mail laisse clairement une place vacante pour un logiciel gratuit et capable de gérer de multiples comptes.

 

La version finale en français peut être téléchargée depuis le site officiel.

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 13/06/2013 à 12:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 52 commentaires

Avatar de lordofsoul INpactien
lordofsoul Le jeudi 13 juin 2013 à 12:16:26
Inscrit le mardi 16 janvier 07 - 943 commentaires
Triste nouvelle en effet. Surtout quand on voit que Opera 15 dépouillé de toutes ses fonctionnalités est plus lourd que Opera 12.15. Aussi bien sur le disque qu'en mémoire.

Je suis à la recherche (comme beaucoup d'Operateurs je pense) d'une alternative sérieuse à Opera 12.15. Si vous tombez sur une suite tout en un comme l'était Opera ou si vous entendez parler d'un projet qui vise à recréer ce genre de logiciel, je suis preneur (Seamonkey ne m'a pas convaincu)
Avatar de Stargateur INpactien
Stargateur Le jeudi 13 juin 2013 à 12:18:10
Inscrit le mardi 5 mars 13 - 1072 commentaires
en générale les services de mails ont un système qui permet de les lire par navigateur par conséquent je trouve ça logique de pas encombré un navigateur d'une option peu utile alors qu'un programme externe juste dédié au mail parait plus ergonomique si on veut uniquement lire nos mails après c'est que mon avis de fan boy

Edité par Stargateur le jeudi 13 juin 2013 à 12:19
Avatar de Yangzebul INpactien
Yangzebul Le jeudi 13 juin 2013 à 12:25:45
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 2773 commentaires
Vous savez si il est possible d'obtenir sur thunderbird/postbox le même genre de regroupement par date ?

J'ai bien trouvé le sort-by+group-by-sort mais ça fait :
- un arbre moche,
- une granularité est inexploitable (récent - 15 jours - archives en dur non configurable),
- planter même une bête de course dès qu'on a quelques centaines de messages
- ne marche pas sur postbox
Avatar de Cqoicebordel INpactien
Cqoicebordel Le jeudi 13 juin 2013 à 12:46:03
Inscrit le mardi 9 mai 06 - 35 commentaires
On peut se demander cependant ce qui a poussé l’éditeur à externaliser son client à une époque où les webmails deviennent toujours plus riches en fonctionnalités.


Opera n'a pas eu trop le choix :
Le navigateur Opera était entièrement basé sur Presto, y compris l'IHM.
Le nouveau Operakit a du être entièrement reconstruit de rien, et ils n'avaient pas le temps de refaire l'IHM du Mail.
Du coup, il ont pris Opera 12.15 en virant tout ce qui est lié au browser, sauf le mail, et l'on distribué. Ca leur permet de garder une trace de M2, sur lequel de nombreux développements ont eu lieu récemment, tout en s'en déchargeant développer Operakit.
Avatar de SebGF INpactien
SebGF Le jeudi 13 juin 2013 à 12:53:49
Inscrit le mercredi 16 septembre 09 - 4568 commentaires
Pas dispo pour Linux pour le moment apparemment, dommage, j'aurais bien aimé le tester.

Il y a 52 commentaires

;